• Compte Bancaire
    Jusqu'à 130€ offerts

    Pour une 1ère ouverture d'un Compte Bancaire
    et d'un Livret jusqu'au 20 décembre 2016 :

       80€ offerts* pour votre Compte Bancaire
    + 50€ offerts* pour votre Livret d'épargne BforBank
       *Offres soumises à conditions

  • Livrets
    3% pendant 2 mois

    jusqu'à 75 000€*. Et 50€ offerts sur le Livret d'épargne BforBank
    en maintenant un encours min. de 20 000€ jusqu'au 31/03/2017
    Pour une 1ère ouverture d'un Livret jusqu'au 20 décembre 2016
    *Offres soumises à conditions

  • Assurance-vie
    100€ offerts*

    Pour une première adhésion au contrat BforBank Vie
    jusqu'au 16 janvier 2017 avec un versement initial minimum
    de 3 000€ dont 25% minimum investis en unités de compte
    non garantis en capital.
    *Offre soumises à conditions

  • Bourse
    1 000€ de courtage remboursés
    jusqu’au 31 janvier 2017

    pour une 1ère ouverture ou transfert d'un
    compte-titres, d'un PEA et/ou d'un
    PEA-PME jusqu'au 4 janvier 2017*
    *Offre soumise à conditions

  • OPCVM
    2 000 fonds
    Sans droits d'entrée

    Avec plus de 80 sociétés de gestion françaises
    et internationales référencées

  • Crédit conso
    2,50% TAEG

    Exclusif : votre prêt personnel BforBank

    Offre valable 14 novembre au 4 décembre 2016, réservée aux clients BforBank,
    pour toute demande de prêt personnel de 5 001 à 15 000€ entre 25 et 48 mois inclus.

    Vous remboursez 48 mensualités de 219,02, hors assurances facultative. Le montant
    total dû est de 10 512,96€. Le Taux Annuel Effectif Global (TAEG) fixe est de 2,50%.

    Un crédit vous engage et doit être remboursé.
    Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

      En savoir plus

  • L'argent, on en parle

Les marchés en 2013 : la vision de Financière de l’Echiquier

Pour Pierre Puybasset, le cap de 2013 sera à prendre sur les actions, notamment celles profitant de la croissance mondiale et ayant des parts de marchés importantes.

marchés en 2013 selon Pierre Puybasset, Financière de l’Echiquier

Première interview avec Financière de l'Echiquier, d'une série où BforBank a demandé à des gérants de fonds et experts quels marchés suivre et privilégier en 2013.

1/ Quels marchés privilégiez-vous en 2013 ?

Pierre Puybasset : Nous privilégions l’investissement en actions. Il bénéficiera en 2013 d’un environnement favorable, grâce à la bonne tenue de l’économie américaine et à l’impact des mesures mises en place par la nouvelle équipe au pouvoir en Chine.

Aux Etats-Unis, le début d’année sera marqué par les questions liées à la fin des mesures d’exonérations fiscales (fiscal cliff). Nous sommes toutefois convaincus que les institutions américaines feront rapidement preuve d’un pragmatisme rassurant pour les marchés. La première économie mondiale sera en croissance et pourrait même réserver de bonnes surprises au cours du 2ème semestre, si le secteur de la construction poursuivait son redressement.

Les prochains mois seront aussi l’occasion de vérifier que l’économie chinoise et, dans la foulée, l’ensemble de la zone Asie (hors Japon) confirment le mouvement de reprise que l’on observe depuis quelques mois à travers divers indicateurs.

Cette année de reprise mondiale devrait par ricochet profiter à une catégorie d’entreprises : les entreprises leaders, qui multiplient l’impact de cette croissance mondiale au profit de leurs actionnaires.

Quant à l’investissement en obligations d’entreprise, s’il va continuer à être rémunéré par les coupons payés par les sociétés emprunteuses, il devrait offrir un gain moindre qu’en 2012 dans la mesure où les taux ont fortement baissé tout au long des derniers mois.

 

2/ Après les bonnes performances enregistrées en 2012, les actions Europe sont-elles toujours attractives ?

PB : Tout d’abord, si le marché US a retrouvé les niveaux du début de l’année 2007, les marchés européens sont en baisse d’environ 25%. Ce différentiel est encore plus important sur les valeurs de la zone euro : leur sous performance est liée au risque d’implosion de la zone euro, qui a entrainé des ventes de la part des investisseurs internationaux. Les sociétés européennes capitalisent 11.5 fois les résultats attendus en 2013, un niveau d’autant plus attractif que les risques sur la zone euro ont fortement diminué depuis les annonces de la BCE au cours de l’été.

De surcroit, il nous semble que les investisseurs n’ont jamais détenu aussi peu d’actions et devraient se repositionner.

 

3/ Quels thématiques ou secteurs préférez-vous ?

PB : Nous continuons à privilégier les actions qui profitent de la croissance mondiale et plus particulièrement les sociétés qui ont des savoir-faire qui les protègent durablement de la compétition des pays à bas coût. C’est le cas, par exemple, d’entreprises du secteur du luxe comme RICHEMONT, SWATCH ou encore LVMH. Nous apprécions aussi les entreprises leaders, à l’image de LUXOTTICA, MICHELIN, SAP : avec des marges plus élevées que leur concurrentes, elles ont davantage de moyens pour se développer dans un monde qui présente de nombreuses opportunités d’investissement. Enfin, nous continuons à sélectionner des groupes qui bénéficient d’une exposition sur le continent africain, dont le potentiel nous semble mal apprécié.

Ceci étant dit, l’année à venir pourrait être plus animée pour les petites et moyennes entreprises grâce à la reprise des opérations de fusions-acquisitions. Les grandes entreprises vont profiter des taux faibles pour emprunter et acquérir à bon prix des acteurs de taille moyenne de façon à accélérer leur croissance.

 

4/ Quels sont les types de fonds adaptés dans ce contexte ? Pour un profil d'investisseur prudent ? Et pour un profil acceptant davantage de risque ?

PB : Nous recommandons à l’investisseur prudent de se positionner sur notre FCP ARTY. ARTY est un fonds qui investit son actif en actions et en obligations d’entreprises. L’équipe de gestion recherche en permanence la meilleure allocation possible entre ces deux poches, tout en  maintenant la poche action en dessous de 50% de l’actif. Cette approche ‘prudente’ permet d’avoir une volatilité raisonnable, une performance de + 13,4 % en 2012. Nous recommandons cet investissement à nos clients qui veulent reprendre du risque ‘modéré’.

Quant à l’investisseur qui veut reprendre du risque et profiter de la période pour se positionner sur les actions, nous lui recommandons ECHIQUIER MAJOR *. Ce FCP investit dans des entreprises européennes leaders sur leurs secteurs. Frederic PLISSON, qui gère le fonds depuis son lancement en 2005 privilégie la visibilité, le management et la valorisation pour sélectionner ses investissements. Cette méthode permet  à ECHIQUIER MAJOR d’être classée parmi les meilleurs de sa catégorie depuis 5, 3 et 1 ans. ECHIQUIER MAJOR fait partie de la sélection des ’50 fonds BforBank’.

 

* fonds éligible au PEA