• Compte Bancaire
    Jusqu'à 130€ offerts

    Pour une 1ère ouverture d'un Compte Bancaire
    et d'un Livret jusqu'au 20 décembre 2016 :

       80€ offerts* pour votre Compte Bancaire
    + 50€ offerts* pour votre Livret d'épargne BforBank
       *Offres soumises à conditions

  • Livrets
    3% pendant 2 mois

    jusqu'à 75 000€*. Et 50€ offerts sur le Livret d'épargne BforBank
    en maintenant un encours min. de 20 000€ jusqu'au 31/03/2017
    Pour une 1ère ouverture d'un Livret jusqu'au 20 décembre 2016
    *Offres soumises à conditions

  • Assurance-vie
    100€ offerts*

    Pour une première adhésion au contrat BforBank Vie
    jusqu'au 16 janvier 2017 avec un versement initial minimum
    de 3 000€ dont 25% minimum investis en unités de compte
    non garantis en capital.
    *Offre soumises à conditions

  • Bourse
    1 000€ de courtage remboursés
    jusqu’au 31 janvier 2017

    pour une 1ère ouverture ou transfert d'un
    compte-titres, d'un PEA et/ou d'un
    PEA-PME jusqu'au 4 janvier 2017*
    *Offre soumise à conditions

  • OPCVM
    2 000 fonds
    Sans droits d'entrée

    Avec plus de 80 sociétés de gestion françaises
    et internationales référencées

  • Crédit conso
    Vos projets n'attendent pas !

    Exclusif : votre prêt personnel BforBank

    BforBank vous propose, avec son partenaire CréditLift,
    une solution de financement flexible qui s'adapte
    à vos envies, vos besoins et votre situation.

    Un crédit vous engage et doit être remboursé.
    Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

      En savoir plus

  • L'argent, on en parle

Les marchés en 2014 : la vision de CPR Asset Management

Les signes de reprise se sont multipliés lors du second semestre 2013. Ces signes, que laissent-ils entrevoir pour 2014 ? CPR Asset Management vous livre ses convictions.

Les marchés en 2014

Quel bilan faites-vous de l’année 2013 ?

Aux États-Unis, l’activité dans le secteur privé s’est peu à peu renforcée en 2013 malgré la politique budgétaire très restrictive. Toutefois, la croissance du PIB n’a atteint que 1,7 %.

La réserve fédérale américaine (FED) a, de son côté, commencé à ralentir ses achats de titres en décembre mais maintient une politique monétaire très accommodante. Le risque systémique d’un éclatement de la zone euro a disparu. La croissance du PIB y reste négative en 2013 (-0,4 %).

Néanmoins, les signaux de reprise se multiplient au second semestre 2013. Au Japon, l’arrivée de M. Abe et ses trois « flèches » a commencé à porter ses fruits avec une croissance du PIB de 1,6 % en 2013 et l’inflation est repassée en territoire positif. La croissance des émergents a déçu en 2013 ; ces pays faisant face à un retrait de flux de capitaux depuis mai.

Quel est le scénario que vous envisagez pour 2014 ?

Notre scénario central est raisonnablement optimiste, privilégiant une croissance autour de 3 % pour les États-Unis, de 1 % en zone euro et de 1,5 % au Japon.

Il implique une remontée très graduelle des taux d’intérêt et une progression modérée des actions. Le renforcement de la demande intérieure soutiendra la croissance américaine alors qu’en Europe, elle restera encore faible. La situation sera peut-être un peu plus heurtée au Japon avec l’impact de la hausse de la TVA sur la consommation des ménages.

Quels conseils d’arbitrages donneriez-vous à des investisseurs prudents et d’autres plus audacieux en ce début d’année ? Quels sont les zones et secteurs à privilégier ?

Nous préconisons sur l’année 2014 de rester positionnés sur les actions au détriment des taux d’État qui devraient poursuivre leur normalisation à la hausse de manière ordonnée. Le raffermissement de la croissance économique mondiale et des politiques budgétaires moins restrictives devraient permettre à l’horizon de s’éclaircir.

Dans ce contexte favorable aux actions, nous recommandons CPR Silver Age, fonds visant à bénéficier de la thématique du vieillissement, et CPR Euroland, fonds investi sur les actions de la zone euro au travers d’une gestion active qui privilégie la sélection de valeurs.
 

Sur les analyses de CPR Asset Management, lire également :

Les marchés en 2014 : le point de vue des gérants

CPR AM.gif