• Compte Bancaire
    Jusqu'à 130€ offerts

    Pour une 1ère ouverture d'un Compte Bancaire
    et d'un Livret jusqu'au 20 décembre 2016 :

       80€ offerts* pour votre Compte Bancaire
    + 50€ offerts* pour votre Livret d'épargne BforBank
       *Offres soumises à conditions

  • Livrets
    3% pendant 2 mois

    jusqu'à 75 000€*. Et 50€ offerts sur le Livret d'épargne BforBank
    en maintenant un encours min. de 20 000€ jusqu'au 31/03/2017
    Pour une 1ère ouverture d'un Livret jusqu'au 20 décembre 2016
    *Offres soumises à conditions

  • Assurance-vie
    100€ offerts*

    Pour une première adhésion au contrat BforBank Vie
    jusqu'au 16 janvier 2017 avec un versement initial minimum
    de 3 000€ dont 25% minimum investis en unités de compte
    non garantis en capital.
    *Offre soumises à conditions

  • Bourse
    1 000€ de courtage remboursés
    jusqu’au 31 janvier 2017

    pour une 1ère ouverture ou transfert d'un
    compte-titres, d'un PEA et/ou d'un
    PEA-PME jusqu'au 4 janvier 2017*
    *Offre soumise à conditions

  • OPCVM
    2 000 fonds
    Sans droits d'entrée

    Avec plus de 80 sociétés de gestion françaises
    et internationales référencées

  • Crédit conso
    Vos projets n'attendent pas !

    Exclusif : votre prêt personnel BforBank

    BforBank vous propose, avec son partenaire CréditLift,
    une solution de financement flexible qui s'adapte
    à vos envies, vos besoins et votre situation.

    Un crédit vous engage et doit être remboursé.
    Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

      En savoir plus

  • L'argent, on en parle

Les marchés en 2014 : la vision d'Oddo Asset Management

Une croissance mondiale modérée qui prendra appuie sur les pays développés, voilà ce qu'anticipe Oddo Asset Management. Revu de détails.

Les marchés en 2014

Quel bilan faites-vous de l’année 2013 ?

L’année 2013 a marqué le point de départ de la grande rotation géographique.

En effet, le moteur « Émergents » qui avait principalement alimenté la locomotive mondiale depuis 2008 a baissé de régime. En revanche, celui des « Économies Développées », les États-Unis en tête, a repris de la puissance après cinq longues années de soins et réparations apportés par les Banques Centrales.

L’abondance de liquidités, des réformes structurelles drastiques pour certains pays cumulés à l’élimination du risque systémique de l’Euroland, tout a concouru à faire de 2013 une année où l’optimisme des marchés a permis à la plupart des actifs risqués de performer.

Quel est le scénario que vous envisagez pour 2014 ?

Notre scénario est celui d’une croissance globale modérée, en accélération, mais avec des cycles géographiques différenciés.

Le PIB mondial est ainsi attendu en croissance de 4 %. Pour la première fois depuis 2008, tous les grands blocs économiques sont concernés.

Une certitude demeure pour 2014, la détermination des Banques Centrales, qui seront aux commandes de la reprise mondiale. Au final, les politiques des Banques Centrales vont rester accommodantes et, indépendamment de son timing exact, le tapering de la Réserve fédérale américaine (FED) est anticipé.

Sur le plan économique, le redressement attendu de la croissance mondiale devrait exercer un impact positif sur la progression des bénéfices des sociétés.

Quels conseils d’arbitrages donneriez-vous à des investisseurs prudents et d’autres plus audacieux en ce début d’année ?

Nous privilégions les actions de la zone Euro et des États-Unis qui présentent une valorisation raisonnable et/ou un potentiel lié à l’accélération des bénéfices.

Par ailleurs, le crédit High Yield européen et les obligations souveraines périphériques de la zone Euro sont à mettre en avant.

En revanche, il faudra éviter les obligations souveraines américaines et allemandes, ainsi que le crédit Investment Grade, pour sa forte sensibilité aux taux d’intérêts.

En tout état de cause, la flexibilité - c'est-à-dire la capacité à adapter sa voilure au gré des soubresauts de l’année - sera déterminante dans la génération de valeur de nos portefeuilles.

Dans ce contexte, nous recommandons Oddo Avenir Euro, qui investit dans les valeurs moyennes de l’Euroland, et Oddo Proactif Europe, fonds de stock picking qui peut faire varier son exposition actions européennes de 0 à 100 %.

Les marchés en 2014 : le point de vue des gérants

oddo-asset-management.jpg