• Compte Bancaire
    Jusqu'à 130€ offerts

    Pour une 1ère ouverture d'un Compte Bancaire
    et d'un Livret jusqu'au 20 décembre 2016 :

       80€ offerts* pour votre Compte Bancaire
    + 50€ offerts* pour votre Livret d'épargne BforBank
       *Offres soumises à conditions

  • Livrets
    3% pendant 2 mois

    jusqu'à 75 000€*. Et 50€ offerts sur le Livret d'épargne BforBank
    en maintenant un encours min. de 20 000€ jusqu'au 31/03/2017
    Pour une 1ère ouverture d'un Livret jusqu'au 20 décembre 2016
    *Offres soumises à conditions

  • Assurance-vie
    100€ offerts*

    Pour une première adhésion au contrat BforBank Vie
    jusqu'au 16 janvier 2017 avec un versement initial minimum
    de 3 000€ dont 25% minimum investis en unités de compte
    non garantis en capital.
    *Offre soumises à conditions

  • Bourse
    1 000€ de courtage remboursés
    jusqu’au 31 janvier 2017

    pour une 1ère ouverture ou transfert d'un
    compte-titres, d'un PEA et/ou d'un
    PEA-PME jusqu'au 4 janvier 2017*
    *Offre soumise à conditions

  • OPCVM
    2 000 fonds
    Sans droits d'entrée

    Avec plus de 80 sociétés de gestion françaises
    et internationales référencées

  • Crédit conso
    Vos projets n'attendent pas !

    Exclusif : votre prêt personnel BforBank

    BforBank vous propose, avec son partenaire CréditLift,
    une solution de financement flexible qui s'adapte
    à vos envies, vos besoins et votre situation.

    Un crédit vous engage et doit être remboursé.
    Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

      En savoir plus

  • L'argent, on en parle

Les marchés en 2013 : la vision de Carmignac

Pour Carmignac le contexte général de 2013 s'annonce favorable aux actifs risqués. Une année complexe mais prometteuse pour l'investisseur réactif sur les marchés actions.

Une map monde horloge

Troisième et dernier entretien de notre série consacrée à la vision des experts sur les marchés en 2013. Ici avec Eric Le Coz, managing director de Carmignac.

 

1/ Quels marchés privilégiez-vous en 2013 ? Quelles thématiques ou secteurs préférez-vous ?

L’activisme généralisé des Banques Centrales, particulièrement en Europe, constitue un socle qui semble favorable aux actions, et plus globalement aux actifs risqués. En effet, la BCE, notamment, s’est ainsi éloignée, grâce à l’intelligence technique et politique de Mario Draghi, de son strict mandat anti-inflation, ce qui réduit drastiquement le risque systémique en zone euro. A la faveur du rebond chinois et d’un contexte de reprise économique aux Etats-Unis, la croissance économique globale devrait demeurer satisfaisante.
Si l’Europe devra encore relever des défis majeurs face à une récession qui tend à se prolonger sur l’année 2013, le Japon est lui, peut-être, enfin en train de sortir de l’ère déflationniste grâce à l’adoption d’une politique économique et monétaire extrêmement accommodante. Les politiques américains, suite à un premier accord à minima évitant un « fiscal cliff », auront à coeur de ne pas scier la branche sur laquelle leur redémarrage économique repose. Même si la Chine ne retrouvera pas des taux de croissance à deux chiffres, le nouveau leadership chinois pourra exploiter ses marges de manoeuvre pour piloter efficacement le rééquilibrage économique du pays et assurer des chiffres de croissance très enviables autour de 7% à 8%. La situation économique des pays émergents, dans leur ensemble, nous semble saine et capable de tirer profit d’un rebond de l’économie américaine.

L’année 2013 s’annonce donc complexe mais prometteuse pour une gestion globale active.
Concernant les marchés de taux, un réel potentiel d’appréciation subsiste sur le crédit. La classe d’actifs est en effet soutenue par l’activisme des banques centrales et la nette réduction des émissions, notamment aux Etats-Unis. Avec des taux durablement bas, les segments obligataires qui présentent selon nous un fort potentiel sont la dette émergente, les émetteurs financiers ou encore les émetteurs BBB.

 

2/ Après les bonnes performances enregistrées en 2012, les actions Europe sont-elles toujours attractives ?

Sur les deux dernières années, le marché des actions européennes a été incontestablement relégué au second plan par les investisseurs internationaux. Néanmoins, l’action décisive entreprise par Mario Draghi a permis d’éloigner le risque systémique pesant sur la zone euro, et a contribué à un rebond des actifs risqués européens. Les perspectives en 2013 des actions européennes demeurent attractives, mais beaucoup de chemin reste à faire et la question de la stabilité de cette tendance reste à être posée.

Les valorisations des actions européennes sont attractives tant dans l’absolu que relativement aux actions américaines. Les actions européennes se traitant avec une décote de 50% en termes de Price/Book ratio par rapport aux actions américaines hors financières. Nous pensons que l’approche gagnante dans l’environnement actuel réside dans la sélection de sociétés tournées vers les pays émergents, dotées d’un business model innovant et capables d’analyser et d’anticiper les nouvelles tendances des consommateurs.
Mais si une amélioration de la valorisation des actions européennes est très probable, l’environnement de haut risque politique et de faible volatilité implique une réévaluation non linéaire des actifs.

 

3/ Quels sont les types de Fonds adaptés dans ce contexte ? Pour un profil d’investisseur prudent ? Et pour un profil acceptant davantage de risque ?

Deux fonds nous semblent particulièrement adaptés au contexte, Carmignac Euro-Patrimoine et Carmignac Investissement.
Carmignac Euro-Patrimoine * offre une exposition au potentiel de rebond des actions européennes. Ce processus de revalorisation ne devrait toutefois pas être linéaire ; les politiques d’austérité et la poursuite de la réduction de l’effet de levier devraient, en effet, continuer à peser sur la croissance. De par son approche combinant nos convictions actions à une gestion flexible de l’exposition aux actions (0% à 50%), Carmignac Euro-Patrimoine nous semble particulièrement adapté à l’investisseur recherchant une exposition aux actions européennes en 2013.

Carmignac Investissement offre une exposition aux actions internationales en permanence supérieure à 60% de l’actif net. Au-delà de nos thématiques d’investissement de long terme telles que l’amélioration du niveau de vie dans les pays émergents et l’innovation, le Fonds offre également une exposition à certains segments qui recèlent un potentiel de valorisation en ce début d’année, à l’image par exemple du Japon.

Achevé de rédiger le 15/01/2013.

 

* fonds éligible au PEA