• Compte Bancaire
    Jusqu'à 120€ offerts

    Pour une 1ère ouverture d'un Compte Bancaire et d’un Livret d’épargne BforBank jusqu'au 18 octobre 2017

    80€ offerts* pour votre Compte Bancaire BforBank
    + 40€ offerts* pour votre Livret d'épargne BforBank

    *Offres soumises à conditions

  • Livrets
    3% pendant 2 mois

    jusqu'à 75 000€*. Et 40€ offerts* sur le Livret d'épargne BforBank
    en maintenant un encours min. de 20 000€ jusqu'au 31/01/2018.
    Pour une 1ère ouverture d'un Livret jusqu'au 18 octobre 2017.
    *Voir conditions de l'offre

  • Assurance-vie
    100€ offerts*

    Pour une première adhésion au contrat BforBank Vie
    jusqu'au 09 novembre 2017 avec un versement initial minimum
    de 3 000€ dont 25% minimum investis en unités de compte
    non garanties en capital. 
    *Offre soumise à conditions

  • Bourse
    1 000€ de courtage remboursés
    jusqu’au 31 décembre 2017 et 80€ offerts

    pour une 1ère ouverture ou transfert d'un compte-titres, 
    d'un PEA et/ou d'un PEA-PME jusqu'au 09 novembre 2017* 
    *Offre soumise à conditions

  • OPCVM
    80€ offerts
    et 1 000€ de courtage remboursés *

    jusqu'au 31/12/2017 pour une 1ère ouverture
    ou transfert d'un compte-titres, d'un PEA
    et/ou d'un PEA-PME jusqu'au 09 novembre 2017

    *Offre soumise à conditions

  • Crédit conso
    2,10% TAEG fixe

    Exclusif : votre prêt personnel BforBank

    Offre valable du 04 septembre au 24 septembre 2017, réservée aux clients BforBank, pour toute demande de prêt personnel comprise entre 10 000€ et 14 999€ pour une durée de 25 à 48 mois inclus

    Pour un prêt personnel de 10 500€ sur 48 mois, vous remboursez 48  mensualités de 228,17 hors assurance facultative.

    Le montant total dû est de 10 952,16€. Le taux Annuel Effectif Global (TAEG) fixe de 2,10%.

      Exemple représentatif

    Un crédit vous engage et doit être remboursé.
    Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

  • Crédit immobilier
  • Le Mag
 

Certification des pays de résidence fiscale

BforBank vous sollicite dans votre espace client pour identifier vos pays de résidence fiscale.

Vous trouverez ci-dessous des explications pour mieux comprendre l’objet de cette certification et vous aider à compléter le formulaire en ligne.

Pourquoi dois-je certifier l’ensemble de mes résidences fiscales ?

La Directive sur l’échange automatique et obligatoire d’informations dans le domaine fiscal (Directive 2014/107/UE) oblige désormais les établissements bancaires à transmettre à l’administration fiscale française (DGFIP), les informations concernant les encours détenus et les revenus perçus par les titulaires de comptes lorsqu’ils sont résidents dans un pays autre que la France.

A ce jour, BforBank ne dispose que d’un seul pays de résidence fiscale pour chacun de ses clients. C’est pourquoi, afin de répondre à cette règlementation, BforBank vous sollicite afin de certifier le ou les pays de résidence fiscale vous concernant et le cas échéant, afin d’obtenir le Numéro d’Identification Fiscale (NIF) associé. Celui-ci n’est pas nécessaire lorsque le pays de résidence est la France.

  En savoir plus : Échange automatique de renseignements

Mon unique pays de résidence fiscale est la France, suis-je concerné(e) ?

Si votre pays de résidence fiscale enregistré est la France, vous aurez simplement à le confirmer via le formulaire en ligne sans indication du Numéro d’Identification Fiscale non requis dans le cas de la France.

Dans quel cas, puis-je avoir plusieurs pays de résidence fiscale ?

La notion de résidence fiscale est définie selon la réglementation de chaque pays. Chaque pays fixe unilatéralement des critères permettant de déterminer si une personne est résident fiscal. De ce fait, une personne est susceptible d’avoir son domicile fiscal en France et dans un autre pays : elle répond ainsi aux critères fixés par la réglementation fiscale française et une autre réglementation fiscale.

Une personne peut être résidente fiscale de deux pays et n’être imposée que dans l’un d’entre eux. En effet, la situation de double imposition peut être évitée par l’application d’une convention fiscale signée entre deux états.

En cas de difficultés pour déterminer votre (vos) pays de résidence fiscale, il vous appartient de consulter les autorités administratives du pays concerné. 

Quelles données me sont demandées dans le formulaire en ligne ?

BforBank vous propose de renseigner vos différents pays de résidence fiscale directement en ligne sur votre espace client. La saisie du formulaire s’effectue de manière simple et rapide.

  • ÉTAPE 1 : Votre pays de résidence fiscale actuellement enregistré vous est indiqué. Dans le cas où ce pays de résidence fiscale n’est pas la France, le Numéro d’Identification Fiscale correspondant à ce pays vous sera demandé.
    Vous trouverez des indications sur le Numéro d’Identification Fiscale à la question suivante.

    Si votre pays de résidence fiscale déjà enregistré n’est plus d’actualité, nous vous demandons de contacter votre Service Client au  09 74 75 75 00
     
  • ÉTAPE 2 : Il vous est demandé si vous êtes résident fiscal d’un autre pays.
    Si oui, le Numéro d’Identification Fiscale associé vous est demandé à l’exception de la France.
     
  • ÉTAPE 3 : Il vous est demandé si vous êtes contribuable américain.
    Si oui, vous devrez nous fournir (dans le cas où vous ne l’auriez pas déjà transmis) le formulaire W-9 de l’administration fiscale américaine.
     Télécharger le Formulaire W-9
     
  • ÉTAPE 4 : Un récapitulatif de vos informations vous est présenté avant certification par la saisie de votre code secret habituel utilisé lors de la connexion à votre espace client.

Vous pourrez retrouver sous 72h votre déclaration dans votre Espace Client à la rubrique « Mes documents ».

Où puis-je trouver le Numéro d’Identification Fiscale (NIF ou TIN) ?

Le Numéro d’Identification Fiscale (NIF) ou Tax Identification Number (TIN) (en anglais) vous est demandé uniquement pour les pays de résidence fiscale autres que la France

Le contenu du NIF ou TIN et son mode d’accès sont variables selon les pays. Vous trouverez les caractéristiques du NIF ou TIN retenues par chaque pays sur le site internet de l’OCDE.

Je ne dispose pas du Numéro d’Identification Fiscale correspondant à mon pays de résidence ?

Si vous ne disposez pas des informations nécessaires, vous avez la possibilité de ne pas répondre immédiatement en quittant le formulaire, celui-ci vous sera proposé à chaque nouvelle connexion à votre Espace Client jusqu’à ce qu’il soit complété.

Il vous appartient de consulter les autorités administratives du pays concerné afin d’obtenir votre Numéro d’Identification Fiscale.

Suis-je contribuable américain ?

Un contribuable américain est une personne qui possède la nationalité américaine ou qui est résident des Etats-Unis.
Exemples : passeport américain, naissance ou résidence principale sur le territoire, titulaire d’une carte verte. Cette liste est non exhaustive. 

Si vous êtes contribuable américain vous devrez nous fournir le formulaire W-9 de l’administration fiscale américaine.

 Télécharger le Formulaire W-9

 En savoir plus

Suis-je obligé(e) de vous communiquer ces informations ?

Les pays de résidence fiscale ainsi que le Numéro d’Identification Fiscale nous sont réclamés dans le cadre du « Common Reporting Standard » (CRS). 

Chaque année, les établissements financiers doivent transmettre à l’administration fiscale française les encours détenus et les revenus perçus par les titulaires de comptes lorsqu’ils sont résidents dans un pays autre que la France.

C'est donc une obligation légale qui s'impose à l'ensemble des clients de la banque.

Nous attirons votre attention sur le fait qu’établir une attestation ou un certificat faisant état de faits matériellement inexacts, falsifier une attestation ou un certificat originairement sincère ou faire usage d’une attestation ou d’un certificat inexact ou falsifié est puni, conformément à l’article 441-7 du Code pénal, d’un an d’emprisonnement et de 15.000 euros d’amende. Ces peines sont portées à trois ans d’emprisonnement et à 45 000 euros d’amende lorsque l’infraction est commise en vue de porter préjudice au Trésor Public ou au patrimoine d’autrui.