• Compte Bancaire
    Jusqu'à 130€ offerts

    Pour une 1ère ouverture d'un Compte Bancaire
    et d'un Livret jusqu'au 20 décembre 2016 :

       80€ offerts* pour votre Compte Bancaire
    + 50€ offerts* pour votre Livret d'épargne BforBank
       *Offres soumises à conditions

  • Livrets
    3% pendant 2 mois

    jusqu'à 75 000€*. Et 50€ offerts sur le Livret d'épargne BforBank
    en maintenant un encours min. de 20 000€ jusqu'au 31/03/2017
    Pour une 1ère ouverture d'un Livret jusqu'au 20 décembre 2016
    *Offres soumises à conditions

  • Assurance-vie
    100€ offerts*

    Pour une première adhésion au contrat BforBank Vie
    jusqu'au 16 janvier 2017 avec un versement initial minimum
    de 3 000€ dont 25% minimum investis en unités de compte
    non garantis en capital.
    *Offre soumises à conditions

  • Bourse
    1 000€ de courtage remboursés
    jusqu’au 31 janvier 2017

    pour une 1ère ouverture ou transfert d'un
    compte-titres, d'un PEA et/ou d'un
    PEA-PME jusqu'au 4 janvier 2017*
    *Offre soumise à conditions

  • OPCVM
    2 000 fonds
    Sans droits d'entrée

    Avec plus de 80 sociétés de gestion françaises
    et internationales référencées

  • Crédit conso
    2,50% TAEG

    Exclusif : votre prêt personnel BforBank

    Offre valable 14 novembre au 4 décembre 2016, réservée aux clients BforBank,
    pour toute demande de prêt personnel de 5 001 à 15 000€ entre 25 et 48 mois inclus.

    Vous remboursez 48 mensualités de 219,02, hors assurances facultative. Le montant
    total dû est de 10 512,96€. Le Taux Annuel Effectif Global (TAEG) fixe est de 2,50%.

    Un crédit vous engage et doit être remboursé.
    Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

      En savoir plus

  • L'argent, on en parle

BANC D'ESSAI : 15 superlivrets passés au crible

Certains comptes sur livret parviennent à dégager une rémunération qui peut atteindre 5%. Revue de détail.

15 superlivrets passés au crible BforBank

Les rémunérations les plus élevées sur les superlivrets atteignent 5% brut chez BforBank ou 4,8% chez ING Direct. C'est mieux que le Livret d'épargne populaire, le plus rémunérateur des livrets réglementés, qui affiche 2,25% net.

Facile à souscrire

"Ces produits ont toute leur place dans le portefeuille d'un épargnant. Ils sont complémentaires aux livrets réglementés déjà ouverts. Sans risque et liquides, ils constituent un bon relais lorsque les livrets classiques sont pleins", assure Benoît Grisoni, directeur France de Boursorama Banque. Pour en avoir un, pas la peine d'ouvrir un compte courant ou de domicilier ses revenus. Gratuite, la souscription s'effectue à distance. Quelques clics sur Internet, suivi d'un aller-retour de courrier pour remplir les formalités d'usage (RIB, carte d'identité, signature manuscrite) et le livret est activé.

Des plafonds généreux

L'atout majeur de ces placements réside dans leurs plafonds de dépôts bien plus généreux que ceux des livrets traditionnels. Cela va de 3 millions d'euros chez ING Direct jusqu'à 10 millions chez Fortunéo. De leur côté, AXA Banque, Binck.fr, Boursorama Banque et Cortal Consors n'indiquent aucune somme maximale. "Ce livret pourra judicieusement être utilisé comme placement d'attente afin de faire fructifier ses abondantes liquidités quelques mois. Ce laps de temps est parfois nécessaire avant de les placer ou de financer un projet", commente Marie Ramlie, porte-parole d'ING Direct France.

Optimiser le rendement

Autre point fort de ces superlivrets : leur simplicité de fonctionnement. "Les versements sont libres et les retraits quasi instantanés, le tout sans frais. Ces opérations s'effectuent à tout moment sur Internet", précise Guillaume Gozlan, directeur de développement chez Monabanq. Quant au mode de rémunération, il est analogue à celui des autres livrets, à savoir des intérêts calculés par quinzaine. Pour optimiser le rendement, mieux vaut donc effectuer les dépôts le 14 ou le 30 du mois et les retraits le 1er ou le 16 du mois.

Des taux à deux vitesses

Attention de ne pas se laisser éblouir par les rendements aguichants annoncés dans les publicités. Il y a d'un côté le taux vitaminé proposé aux nouveaux clients et servi à des conditions précises (durée limitée à trois ou six mois pour une somme plafonnée à 50.000 euros, 100.000 euros ou davantage). Il y a, de l'autre, le taux standard. Inférieur de quelques points à celui en promotion : il s'applique après avoir bénéficié de l'offre de bienvenue. Quelques établissements (comme AXA Banque, Groupama Banque, Matmut, ou Monabanq) pratiquent des barèmes plus subtils avec des rémunérations progressives ou dégressives en fonction du montant placé. La publicité d'un superlivret a toujours tendance à mettre l'accent sur un taux brut à chaque fois séduisant. Ce livret étant fiscalisé, il faudra connaître le taux net, c'est-à-dire celui réellement servi une fois payé la fiscalité à hauteur de 30,1%. Dernier bémol concernant ces produits : les rémunérations ne sont pas garanties ou, lorsqu'elles le sont, c'est pour une durée limitée dans le temps. Ensuite, les banques sont libres de remonter ou de baisser le niveau de rémunération en fonction de l'évolution des taux de marché.

Laurence BOCCARA