Livrets : comparez l'offre du marché

Le tableau ci-dessous permet de voir rapidement l'offre actuelle en termes de livrets d'épargne.

Comparateur livret

Les différents livrets d’épargne, réglementés ou non, instaurent un plafond maximal de dépôt et affichent des rendements très différents.

Voici un tableau synthétique pour comprendre l’offre actuelle (au 1er août 2016) :

Livrets Plafonds Taux
de rémunération
Fiscalité Prélèvements
sociaux
Livret A 22 950 € 0,75% Aucune Exonération
Livret bleu (Crédit Mutuel) 22 950 € 0,75%
Livret de Développement Durable (LDD) 12 000 € 0,75%
Livret Jeune 1 600 € Selon établissement bancaire
Livret d'épargne populaire (LEP) 7 700 € 1,25%
Livret d'épargne entreprise (LEE) 45 800 € 0,50%
Livrets bancaires Selon établissement bancaire Impôt sur le revenu (IR)* 15,50%
Compte sur livret (CSL)
Livret BforBank

Cliquez ici pour découvir
l'offre du moment

Impôt sur le revenu (IR)* 15,50%


Les livrets d'épargne réglementés sont des livrets dont le taux de rémunération est fixé par l'Etat, à l'exception du livret jeune dont le taux de rémunération est fixé par l'établissement bancaire (généralement entre 1 et 1,5 point de plus que le taux du livret A).

Les livrets d'épargne réglementés ont des caractéristiques communes :

  • ils sont plafonnés, les intérêts n'intervenant pas dans le calcul du plafond ;
  • ils sont exonérés d'impôt ;
  • une personne ne peut détenir qu'un seul livret réglementé de chaque type.

Les livrets bancaires ou les comptes sur livret (CSL) sont des livrets d'épargne non réglementés.

Les établissements bancaires fixent librement leur taux. Il est possible d'en posséder plusieurs. Contrairement aux livrets réglementés, le montant des dépôts est également fixé librement par les banques. Fréquemment ces plafonds dépassent largement ceux des livrets réglementés et constituent un atout non négligeable pour ce type de placement.

 

*Toutefois, si le montant des intérêts, coupons et assimilés perçus au cours de l'année par le foyer fiscal n'excède pas 2000 €, une option pour une imposition forfaitaire au taux de 24 % est possible lors de la déclaration des revenus.

 

A lire également :