A lire dans la même thématique

Dons de sommes d’argent à Noël : que faut-il savoir sur les présents d’usage ?

Effectuer un don d’usage au profit d’un proche, nécessite de s’entourer de certaines précautions.

Entre comptes courants et comptes épargne, mettre en place une bonne gestion s’apparente parfois à un parcours du combattant.

Le secret ? Un retour à l’essentiel avec les bons comptes ! Deux comptes courants, un compte épargne, le minimum syndical pour une gestion simple, efficace… et rentable.

Le compte courant, chef de famille

Le pilier des comptes bancaires est celui qui, le plus souvent, reçoit pêle-mêle salaires et rentrées d’argent variées, dépenses quotidiennes et charges de toutes sortes. Autrement dit, un compte à tout faire, généralement complexe à décrypter à l’heure de contrôler le budget.

Le secret ? Divisez pour mieux régner !

Spécialisez votre compte courant le plus ancien dans le monde des rentrées et sorties inamovibles, joliment nommées charges fixes. Laissez-y votre salaire, allocations et autres revenus, ainsi que les joyeux prélèvements tout compte classique : assurances, électricité, impôts, loyer ou emprunt… sans oublier les postes indispensables et prévisibles, comme les transports ou l’alimentation.

Le compte épargne, fidèle conjoint

Vous rêvez d’une épargne régulière et fiable ? Pour épargner bien, épargnez automatique ! Un faible virement automatique mensuel vaut mieux qu’un gros annuel : une fois mis en place, il appartient aux charges fixes. Impossible de l’oublier, il est prélevé avant les dépenses accessoires et atterrit tous les mois sur votre compte épargne, même lorsque vous n’y pensez pas.

Quant à choisir le bon, étudiez vos options : livret d’épargne BforBank au plafond élevé, Livret A pour commencer, Livret de développement durable pour l’accompagner ou l'assurance-vie pour les projets au plus long cours.

Deux comptes courants, le compte est bon

Et de deux ! Ce second compte courant, clé d’un budget en bonne santé et trop souvent oublié, doit accueillir toutes les dépenses du quotidien. Une fois les charges fixes déduites de vos revenus mensuels, virez simplement la somme restante ou estimée pour vos charges accessoires. Sorties, loisirs, shopping, coiffeur ou cours de sport... Prévoyez une carte bancaire et un chéquier uniquement sur ce second compte courant, le tour est joué.

Mieux ? Mettez en place un virement automatique entre vos deux comptes courants, si vos salaires et charges sont fixes. Il vous suffira de surveiller le solde de ce second compte au fil du mois. En cas de besoin, effectuez un virement complémentaire, piochez – exceptionnellement – dans votre épargne ou modifiez le plafond de votre découvert !

Crédit photo : iStock