A lire dans la même thématique

Salaire brut, salaire net : savez-vous évaluer l’écart ?

Si vous êtes salarié dans le privé vous savez sans doute que la différence entre le salaire brut et le salaire net n'est pas fixe car il dépend de votre statut. Comment cela s'applique ?

Vous souhaitez diversifier vos placements en investissant sur des fonds et des SICAV ? Vous vous demandez comment procéder ?

Derrière cet acronyme OPCVM soit organisme de placement collectif en valeurs mobilières, se cache une idée pourtant simple : celle de la gestion collective. De plus en plus d’épargnants la choisissent pour son côté simplificateur. Elle vous permet un accès aux différents marchés financiers tout en bénéficiant de l’expérience de gérants de portefeuilles.

Quelles sont les principales caractéristiques des OPCVM ?

Le premier atout de la gestion collective est sans nul doute d’accéder à une gestion de professionnels. Via les OPCVM, SICAV ou fonds, tout épargnant peut ainsi confier la gestion de ses capitaux à des   analystes financiers, économistes et bien sûr gérants. Ces derniers se chargent d’investir cette épargne sur un ou plusieurs marchés financiers déterminés.

Ces produits offrent également la possibilité de diversifier un portefeuille sans nécessairement un capital de départ important. Souscrire des parts d’OPCVM permet un accès à toutes les catégories de types de valeurs mobilières (actions, obligations, dérivés) ou de marchés souvent comme les émergents difficilement ouverts aux particuliers. Grâce à un nombre très important d’OPCVM disponibles souvent sans droit d’entrée dans les banques en ligne, l’investisseur peut se positionner sur l’ensemble des zones géographiques, des secteurs économiques ou thématiques de la planète.

Mais l’épargnant doit toujours avoir en tête que le choix d’un OPCVM doit être fait en fonction de son profil : horizon de placement, profil de risque, souhait d’un gain en capital ou d’un revenu régulier et en connaissance de cause des risques de perte inhérents aux placements en actions.

Comment choisir les fonds qui correspondent à mes objectifs ?

Pour l’investisseur, le problème du choix des fonds va toujours se poser. Comment trouver les fonds et les gérants auxquels il va faire confiance parmi un nombre de plus en plus important de produits disponibles ?  Comment savoir quels sont ceux qui concentrent les meilleurs atouts pour délivrer une performance la plus conforme à ses attentes ? Le choix peut d’abord intervenir au niveau de la famille, les fonds monétaires, les fonds obligataires, les fonds actions, les fonds diversifiés, les fonds alternatifs mais aussi les fonds éligibles au PEA

Comprendre les règles, objectifs et compositions des fonds est important pour vérifier l’adéquation du produit choisi avec ses objectifs personnels et son profil de risque. Le prospectus et le DICI, document d’information clé pour l’investisseur, vous informe des caractéristiques du placement (son statut juridique et son objectif de gestion, sa stratégie d’investissement, son profil de risque, …).

Sauf quelque exceptions (valeur liquidative non quotidienne ou fonds à préavis), une grande liquidité permet de récupérer ses fonds généralement en quelques jours.

Dans quels cas s’orienter vers un fonds diversifié ?

Opter pour des OPCVM demande de répartir son épargne sur différents fonds et/ou SICAV sélectionnés et de faire évoluer la répartition en fonction de l’évolution des marchés ou encore du profil de risque. Il convient de vérifier régulièrement que votre investissement d’origine reste adapté à votre situation et à vos besoins.

Si vous ne souhaitez pas avoir à effectuer des arbitrages entre les fonds vous privilégierez une solution "clé en main" : un fonds diversifié. Les sociétés de gestion ont souvent une gamme de fonds profilés. Leur composition est fonction d’un objectif de gestion prédéfini (prudent, équilibré, dynamique ou encore offensif).

Crédit photo : laflor