A lire dans la même thématique

Quelles actions trouve-t-on dans les meilleurs fonds France ?

Nous avons sélectionné les fonds d’actions françaises les mieux classés à la fois sur un, trois et cinq ans. Nous avons ensuite soulevé le capot pour voir quelles sont leurs valeurs favorites.

D’après une enquête Ifop pour Acteurs publics/EY, un Français sur deux demanderait sa carte d’identité équipée d’une puce permettant la création d’une identité numérique si la France le proposait.

01 juin 2022

La Rédaction

Comment définir ce concept d’identité numérique ? Et à quoi sert-il ?

Identité numérique : définition

L’identité numérique permet de prouver son identité en ligne, lorsque le service utilisé l’exige. C’est l’équivalent de la carte d’identité, du passeport ou encore du permis de conduire qui peuvent servir de pièces d’identité dans le monde physique.

Bon à savoir

La nouvelle carte nationale d’identité, les passeports et les titres de séjour pourront servir de sources à l’identité numérique en ligne. Ils sont en effet dotés d’une puce intégrant les seules données d’identité et reliée à une application mobile.

L’identité numérique ne doit ainsi pas être confondue avec l’identité virtuelle. Cette dernière fait plutôt référence à l’ensemble des traces numériques que laisse un individu derrière lui sur la Toile : photos postées sur un réseau social, pseudos, favoris, commentaires…

Pourquoi avoir une identité numérique ?

Disposer d’une identité numérique officielle peut être utile pour :

  • S’inscrire sur les listes électorales
  • Dématérialiser complètement certaines démarches (ex. procurations de vote)
  • Accéder à son Espace Santé
  • Authentifier son identité auprès des notaires
  • Gérer les services de sa commune (inscription à la crèche, demande de carte de bibliothèque, demande d’aide sociale…)
  • Participer à une consultation citoyenne
  • Faire une pré-demande de Pacs en ligne

Comment avoir une identité numérique ?

Le gouvernement a lancé un programme appelé "France Identité Numérique". Ce programme interministériel, né en 2018, est mis en place dans le cadre des deux textes fondamentaux que sont le règlement général sur la protection des données (RGPD) et la loi informatique et libertés.

Parallèlement, La Poste a présenté son service "L’Identité Numérique" élaboré en lien avec les autorités. Ce service repose sur trois éléments : un identifiant, une application mobile et un code secret. Pour en bénéficier, il suffit de suivre trois étapes : la création d’un compte personnel (avec photo de la pièce d’identité), la vérification de l’identité (par un facteur à domicile, dans un bureau de poste ou en ligne) et l’activation sur l’application mobile "L’Identité Numérique".

D’après une étude Juniper Research, le nombre d’utilisateurs de l’identité numérique atteindra 6,5 milliards d’ici 2026. Cela représente une croissance de 50 % par rapport aux 4,2 milliards d’utilisateurs qu’on dénombre en 2022.2  L’étude pointe cependant deux défis majeurs : l’équité et la facilité. Pour que l’identité numérique se déploie véritablement à grande échelle, les solutions proposées devront tenir compte des inégalités face au numérique et être suffisamment simples d’utilisation pour s’adapter au plus grand nombre.

https://acteurspublics.fr/articles/sondage-exclusif-les-francais-tentes-par-lidentite-numerique-pour-faciliter-leurs-demarches-et-formalites-1

https://www.directioninformatique.com/identite-numerique-bientot-65-milliards-dutilisateurs/96990

Crédit photo : Getty Images