• Compte Bancaire
    Jusqu'à 130€ offerts

    Pour une 1ère ouverture d'un Compte Bancaire
    et d'un Livret jusqu'au 20 décembre 2016 :

       80€ offerts* pour votre Compte Bancaire
    + 50€ offerts* pour votre Livret d'épargne BforBank
       *Offres soumises à conditions

  • Livrets
    3% pendant 2 mois

    jusqu'à 75 000€*. Et 50€ offerts sur le Livret d'épargne BforBank
    en maintenant un encours min. de 20 000€ jusqu'au 31/03/2017
    Pour une 1ère ouverture d'un Livret jusqu'au 20 décembre 2016
    *Offres soumises à conditions

  • Assurance-vie
    100€ offerts*

    Pour une première adhésion au contrat BforBank Vie
    jusqu'au 16 janvier 2017 avec un versement initial minimum
    de 3 000€ dont 25% minimum investis en unités de compte
    non garantis en capital.
    *Offre soumises à conditions

  • Bourse
    1 000€ de courtage remboursés
    jusqu’au 31 janvier 2017

    pour une 1ère ouverture ou transfert d'un
    compte-titres, d'un PEA et/ou d'un
    PEA-PME jusqu'au 4 janvier 2017*
    *Offre soumise à conditions

  • OPCVM
    2 000 fonds
    Sans droits d'entrée

    Avec plus de 80 sociétés de gestion françaises
    et internationales référencées

  • Crédit conso
    Vos projets n'attendent pas !

    Exclusif : votre prêt personnel BforBank

    BforBank vous propose, avec son partenaire CréditLift,
    une solution de financement flexible qui s'adapte
    à vos envies, vos besoins et votre situation.

    Un crédit vous engage et doit être remboursé.
    Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

      En savoir plus

  • L'argent, on en parle

La BCE relève son taux directeur à 1,25%

La BCE n'avait pas touché à son taux directeur depuis 2009. Elle vient de le remonter à 1,25%, avec l'inflation en ligne de mire...

La BCE relève son taux directeur à 1,25%

Confirmant les bruits qui émaillaient la presse économique depuis quelques jours la Banque centrale européenne (BCE) a bien relevé hier jeudi 7 avril, son taux directeur à 1,25 %. C'est une première , depuis mai 2009 date depuis laquelle le taux était maintenu à 1%.

Le président de la BCE, Jean-Claude Trichet, justifie cette mesure par la nécessaire lutte contre la pression inflationniste : " Notre décision contribuera à garder les anticipations en matière d'inflation dans la zone euro fermement ancrées, conformément à notre objectif de maintenir le taux d'inflation juste en-dessous de 2% sur le moyen terme. […] un pré-requis pour que la politique monétaire puisse contribuer à la croissance dans la zone euro " (in Les Echos).

Depuis cette annonce, les réactions se multiplient pour envisager les conséquences sectorielles de ce relèvement ou le qualifier : L'Express par exemple, doute que les prêts immobiliers impactés avec la hausse des taux de la BCE, l'Agefi y voit un "retour du rigorisme en Europe" quand Libération craint que cette politique se fasse " au détriment des pays endettés ".

La rédaction.