• Compte Bancaire
    Jusqu'à 130€ offerts

    Pour une 1ère ouverture d'un Compte Bancaire
    et d'un Livret jusqu'au 20 décembre 2016 :

       80€ offerts* pour votre Compte Bancaire
    + 50€ offerts* pour votre Livret d'épargne BforBank
       *Offres soumises à conditions

  • Livrets
    3% pendant 2 mois

    jusqu'à 75 000€*. Et 50€ offerts sur le Livret d'épargne BforBank
    en maintenant un encours min. de 20 000€ jusqu'au 31/03/2017
    Pour une 1ère ouverture d'un Livret jusqu'au 20 décembre 2016
    *Offres soumises à conditions

  • Assurance-vie
    100€ offerts*

    Pour une première adhésion au contrat BforBank Vie
    jusqu'au 16 janvier 2017 avec un versement initial minimum
    de 3 000€ dont 25% minimum investis en unités de compte
    non garantis en capital.
    *Offre soumises à conditions

  • Bourse
    1 000€ de courtage remboursés
    jusqu’au 31 janvier 2017

    pour une 1ère ouverture ou transfert d'un
    compte-titres, d'un PEA et/ou d'un
    PEA-PME jusqu'au 4 janvier 2017*
    *Offre soumise à conditions

  • OPCVM
    2 000 fonds
    Sans droits d'entrée

    Avec plus de 80 sociétés de gestion françaises
    et internationales référencées

  • Crédit conso
    Vos projets n'attendent pas !

    Exclusif : votre prêt personnel BforBank

    BforBank vous propose, avec son partenaire CréditLift,
    une solution de financement flexible qui s'adapte
    à vos envies, vos besoins et votre situation.

    Un crédit vous engage et doit être remboursé.
    Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

      En savoir plus

  • L'argent, on en parle

Immobilier : un marché contrasté en province

Le marché tourne au ralenti dans certaines villes et reste dynamique dans d'autres, selon les notaires de France.

Immobilier : un marché contrasté en province

Si durant ces premiers mois de 2011, les prix des logements anciens continuent d'augmenter en région parisienne et surtout dans la capitale où le cap des 8.000 euros le mètre carré devrait être franchi avant l'été, l'évolution reste plus incertaine en province. "D'une agglomération à l'autre, d'un quartier à un autre, une grande hétérogénéité des valeurs s'observe reconnaît Me Pierre Bazaille, président de l'Institut notarial de l'immobilier. Déjà relevée l'an dernier, cette tendance est appelée à se renforcer dans les prochains mois".

Si l'on se base sur les avant-contrats signés à fin mars 2011, les prix des maisons se stabilisent à Tours. A Bordeaux et à Nantes, ils affichent une hausse trimestrielle respective de 1% et de 4%. Toujours à fin mars 2011, les prix des appartements anciens perdent 1% à Marseille et à Orléans. A Rennes et à Lille, ils reculent même respectivement de 3% et de 6%. A l'inverse, à Lyon et à Brest, les valeurs de ces logements collectifs gagnent respectivement 3% et 7% sur un trimestre.

" La bonne tenue des prix des logements anciens dans une ville de province résulte essentiellement de son dynamisme économique poursuit Me Pierre Bazaille. En raison de la baisse de pouvoir d'achat, on devrait assister à une multiplication des marchés immobiliers gagnés par une certaine morosité ". A Montpellier, par exemple les prix sont fermes, mais dans la ville voisine de Béziers, ils sont plutôt en retrait sur un marché qui tourne au ralenti.

Résultat : de Lille à Marseille, en passant à Strasbourg ou Saint-Etienne, les notaires ne s'aventurent pas à formuler un pronostic sur l'évolution annuel des prix des logements anciens au niveau national. Seule certitude: selon les secteurs en province, les prix grimperont, ou se stabiliseront ou encore reculeront.

En attendant, l'année 2010 a été un bon millésime pour l'immobilier résidentiel ancien situé en province, avec des prix en progression de 4,7% pour les appartements et de 10 % pour les maisons. Quant au volume de vente, il se chiffre à 619.000 transactions, en hausse de 30% par rapport à 2009.

Martine D.