• Compte Bancaire
    Jusqu'à 130€ offerts

    Pour une 1ère ouverture d'un Compte Bancaire
    et d'un Livret jusqu'au 27 avril 2017 :

       80€ offerts* pour votre Compte Bancaire
    + 50€ offerts* pour votre Livret d'épargne BforBank
       *Offres soumises à conditions

  • Livrets
    3% pendant 2 mois

    jusqu'à 75 000€*. Et 50€ offerts sur le Livret d'épargne BforBank
    en maintenant un encours min. de 20 000€ jusqu'au 31/07/2017
    Pour une 1ère ouverture d'un Livret jusqu'au 27 avril 2017
    *Offres soumises à conditions

  • Assurance-vie
    150€ offerts*

    Pour une première adhésion au contrat BforBank Vie
    jusqu'au 27 avril 2017 avec un versement initial minimum
    de 3 000€ dont 25% minimum investis en unités de compte
    non garantis en capital. 
    *Offre soumise à conditions

  • Bourse
    1 000€ de courtage remboursés
    jusqu’au 30 juin 2017 et 50€ offerts

    pour une 1ère ouverture ou transfert d'un compte-titres, 
    d'un PEA et/ou d'un PEA-PME jusqu'au 02 mai 2017* 
    *Offre soumise à conditions

  • OPCVM
    50€ offerts *
    et 1 000€ de courtage remboursés *

    jusqu'au 30/06/2017 pour une 1ère ouverture
    ou transfert d'un compte-titres, d'un PEA
    et/ou d'un PEA-PME jusqu'au 02 mai 2017

    *Offre soumise à conditions

  • Crédit conso
    Vos projets n'attendent pas !

    BforBank vous propose, avec son partenaire CréditLift,
    une solution de financement flexible qui s'adapte
    à vos envies, vos besoins et votre situation.

    Un crédit vous engage et doit être remboursé.
    Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

     

  • Crédit immobilier
  • Mag

Mieux vaut attendre avant d'acheter et préparer son dossier

Seuls peuvent aujourd'hui acheter à Paris ceux qui ont déjà procédé à plusieurs mutations immobilières.

Mieux vaut attendre avant d'acheter et préparer son dossier
En moyenne, une résidence principale est échangée tous les sept ans. Les plus-values encaissées lors de chaque opération, doublées de la capacité d'emprunt, permettent à ce type de personnes d'acheter dans la capitale. Le marché parisien reste en revanche trop onéreux pour les secundo-accédants, qui se rabattent généralement sur la première couronne. Quant aux primo-accédants, ils n'ont actuellement d'autres choix que d'opter pour la grande couronne.

Elles ont commencé à changer. L'an dernier, dans un marché très dynamique où la demande était très forte et l'offre plutôt rare, les vendeurs avaient le dernier mot. Les négociations étaient peu fréquentes. Depuis quelques semaines, les rôles ont tendance à s'inverser. Avec la baisse du nombre de ventes et la stabilisation des prix, les acheteurs ont repris la main. Surtout, ils ne sont plus prêts à acheter n'importe quoi à n'importe quel prix. Le marché va redevenir sélectif. Les biens de moins bonne qualité vont perdre de la valeur.

C'est, à mon sens, le moment de vendre, surtout pour les biens de moyen de gamme, dont les prix sont encore élevés. Attention toutefois à l'entrée en vigueur de la réforme fiscale concernant la modification du calcul des plus-values qui peut rendre moins attractives certaines opérations. Il y a moins d'urgence pour les propriétaires de logement de bonne qualité, qui, de toute façon, réussiront, quelles que soient les évolutions, à vendre au bon prix. Je conseillerais à ceux qui veulent devenir propriétaires d'attendre un peu, pour profiter de la stabilisation ou de la baisse des prix en fin d'année. Un acheteur bien organisé, ayant déjà constitué son dossier de financement, pourra, à mon avis, séduire rapidement un vendeur et faire une bonne affaire en fin d'année ou l'an prochain.

Propos recueillis par Mireille Weinberg