• Compte Bancaire
    Jusqu'à 130€ offerts

    Pour une 1ère ouverture d'un Compte Bancaire
    et d'un Livret jusqu'au 20 décembre 2016 :

       80€ offerts* pour votre Compte Bancaire
    + 50€ offerts* pour votre Livret d'épargne BforBank
       *Offres soumises à conditions

  • Livrets
    3% pendant 2 mois

    jusqu'à 75 000€*. Et 50€ offerts sur le Livret d'épargne BforBank
    en maintenant un encours min. de 20 000€ jusqu'au 31/03/2017
    Pour une 1ère ouverture d'un Livret jusqu'au 20 décembre 2016
    *Offres soumises à conditions

  • Assurance-vie
    100€ offerts*

    Pour une première adhésion au contrat BforBank Vie
    jusqu'au 16 janvier 2017 avec un versement initial minimum
    de 3 000€ dont 25% minimum investis en unités de compte
    non garantis en capital.
    *Offre soumises à conditions

  • Bourse
    1 000€ de courtage remboursés
    jusqu’au 31 janvier 2017

    pour une 1ère ouverture ou transfert d'un
    compte-titres, d'un PEA et/ou d'un
    PEA-PME jusqu'au 4 janvier 2017*
    *Offre soumise à conditions

  • OPCVM
    2 000 fonds
    Sans droits d'entrée

    Avec plus de 80 sociétés de gestion françaises
    et internationales référencées

  • Crédit conso
    2,50% TAEG

    Exclusif : votre prêt personnel BforBank

    Offre valable 14 novembre au 4 décembre 2016, réservée aux clients BforBank,
    pour toute demande de prêt personnel de 5 001 à 15 000€ entre 25 et 48 mois inclus.

    Vous remboursez 48 mensualités de 219,02, hors assurances facultative. Le montant
    total dû est de 10 512,96€. Le Taux Annuel Effectif Global (TAEG) fixe est de 2,50%.

    Un crédit vous engage et doit être remboursé.
    Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

      En savoir plus

  • L'argent, on en parle

Prêts immobiliers : hausse des taux confirmée en janvier

Pour janvier 2011, le tableau de bord de l'Observatoire Crédit Logement / CSA, acte hausse des taux et diminution de durée des prêts. (…)

Prêts immobiliers : hausse des taux confirmée en janvier

La suppression du crédit d'impôt pour les offres de prêts immobiliers émises après le 1er janvier 2011 dégrade la solvabilité des acquéreurs de l'ordre de 7% par rapport à novembre 2010, indique le tableau de bord de l'Observatoire Crédit Logement / CSA, qui analyse les taux pratiqués par les établissements bancaires de la place.

Instauré par la loi du 21 août 2007 en faveur du travail, de l'emploi et du pouvoir d'achat (TEPA), le crédit d'impôt sur le revenu au titre des intérêts des prêts contractés pour l'acquisition ou la construction de l'habitation principale était accordé sans condition de ressources. Il concernait aussi bien la primo-accession que les accessions ultérieures. Le taux du crédit d'impôt s'élevait à 40 % pour les intérêts versés au titre de la première annuité de remboursement du prêt et à 20 % pour les quatre annuités suivantes.

Le taux moyen s'élève à 3,47 % hors assurance et coût des sûretés

En janvier 2011, les taux des prêts du secteur concurrentiel se sont établis à 3,47 % en moyenne. Pour le deuxième mois consécutif, les taux des prêts remontent, soit au total de 0,22 % depuis novembre 2010.

En ce début d'année 2011, la demande de nouveaux prêts s'est réduite. Il est vrai que le marché avait connu un emballement exceptionnel en fin d'année 2010. Une partie de la demande a, en effet, anticipé la réalisation de ses projets : des investisseurs attentifs à la dégradation annoncée du dispositif Scellier et des " secundo accédants " soucieux de bénéficier du crédit d'impôt, principalement. En termes de volume, le début 2011 est d'un " trou d'air " dont l'ampleur reste à évaluer.

Une durée moyenne de 206 mois (17,2 ans)

En janvier 2011, la durée des prêts immobiliers s'est établie à 206 mois. La durée moyenne s'est donc réduite en janvier 2011 de l'ordre de 5 mois. Mais c'est pour l'ancien que le recul est le plus rapide, puisqu'il est de plus de 7 mois, ce qui a permis de limiter la remontée des taux. En effet, plus la durée d'un prêt immobilier est courte, plus son taux est faible. Bernard LE COURT