• Compte Bancaire
    Jusqu'à 130€ offerts

    Pour une 1ère ouverture d'un Compte Bancaire
    et d'un Livret jusqu'au 23 mars 2017 :

       80€ offerts* pour votre Compte Bancaire
    + 50€ offerts* pour votre Livret d'épargne BforBank
       *Offres soumises à conditions

  • Livrets
    3% pendant 2 mois

    jusqu'à 75 000€*. Et 50€ offerts sur le Livret d'épargne BforBank
    en maintenant un encours min. de 20 000€ jusqu'au 30/06/2017
    Pour une 1ère ouverture d'un Livret jusqu'au 23 mars 2017
    *Offres soumises à conditions

  • Assurance-vie
    150€ offerts*

    Pour une première adhésion au contrat BforBank Vie
    jusqu'au 27 avril 2017 avec un versement initial minimum
    de 3 000€ dont 25% minimum investis en unités de compte
    non garantis en capital. 
    *Offre soumise à conditions

  • Bourse
    1 000€ de courtage remboursés
    jusqu’au 30 juin 2017 et 50€ offerts

    pour une 1ère ouverture ou transfert d'un compte-titres, 
    d'un PEA et/ou d'un PEA-PME jusqu'au 02 mai 2017* 
    *Offre soumise à conditions

  • OPCVM
    50 € offerts *
    et 1 000 € de courtage remboursés *

    jusqu'au 30/06/2017 pour une 1ère ouverture
    ou transfert d'un compte-titres, d'un PEA
    et/ou d'un PEA-PME jusqu'au 02 mai 2017

    *Offre soumise à conditions

  • Crédit conso
    2,90% TAEG fixe

    Exclusif : votre prêt personnel BforBank

    Offre valable du 13 février au 05 mars 2017, réservée aux clients BforBank, pour toute demande de prêt personnel de 10 001 à 75 000€ de 13 à 48 mois inclus.

    Vous remboursez 48 mensualités de 231,77€, hors assurance facultative. Le montant
    total dû est de 11 124,96€. Le taux Annuel Effectif Global (TAEG) fixe est de 2,90%.

    Un crédit vous engage et doit être remboursé.
    Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

      En savoir plus

  • L'argent, on en parle

Fonds communs de placement dans l'innovation (FCPI)

L'investissement en FCPI, plus risqué que les autres produits de ce type, permet au contribuable d'obtenir une réduction de l'Impôt sur le revenu ou de l'ISF.

Fonds communs de placement dans l'innovation (FCPI)

Un FCPI est un fonds commun de placement à risque dont le portefeuille est constitué, pour 70% au moins, de titres (actions, parts sociales, obligations convertibles, titres participatifs ou avances en compte courant) de sociétés innovantes, non-cotées en Bourse.

Sont considérées comme innovantes et éligibles au FCPI, les sociétés qui remplissent l'une des deux conditions suivantes définies à l'article L214-30 du code monétaire et financier

  • "Avoir réalisé, au cours de l'exercice précédent, des dépenses de recherche, représentant au moins 15 % des charges fiscalement déductibles au titre de cet exercice ou, pour les entreprises industrielles, au moins 10 % de ces mêmes charges".
  • "Ou justifier de la création de produits, procédés ou techniques dont le caractère innovant et les perspectives de développement économique sont reconnus ainsi que le besoin de financement correspondant. Cette appréciation est effectuée pour une période de trois ans par un organisme chargé de soutenir l'innovation et désigné par décret."

Modalité de souscription des Fonds communs de placement dans l'innovation (FCPI)

Les FCPI peuvent être acquis auprès de certaines banques et de sociétés de gestion spécialisées.

La souscription supporte généralement des frais de l'ordre de 4 à 5% de la valeur des parts souscrites. Par ailleurs, des frais de gestion annuels sont prélevés, de l'ordre de 3 à 4% par an.

Enfin, tout retrait anticipé avant 5 ans peut exposer à des pénalités prélevées par le gestionnaire.

 

Fiscalité des Fonds communs de placement dans l'innovation (FCPI)

  • Au regard de l'IR (Article 199 terdecies-0 A du CGI)

Les souscriptions de parts de FCPI ouvrent droit à une réduction d'impôt égale à 18% de leur montant, retenu dans la limite de 12 000 € pour les contribuables célibataires, veufs ou divorcés et de 24 000 € pour les contribuables mariés soumis à imposition commune. L'avantage fiscal maximal est donc respectivement de 2.160 euros ou 4.320 euros.

Pour que cet avantage soit définitif, le contribuable doit s'engager à conserver les parts de FCPI au moins 5 ans à compter de la date de leur souscription. La réduction d'impôt pour souscription de parts de FCPI est prise en compte dans le mécanisme de plafonnement global des niches fiscales (plafond de 10 000 euros en 2015).

A noter que les souscriptions de parts de Fonds d'investissement de proximité (FIP) ouvrent droit à la même réduction d'impôt, dans les mêmes conditions.

  • Au regard de l'ISF (Article 885-0 V bis du CGI)

La souscription de parts de FCPI donne droit à deux avantages au regard de l'ISF :
- elles donnent droit à une réduction de l'ISF égale à 50% du montant investi en PME éligibles limitée à 18.000 euros par an,
- les parts souscrites, valorisées au 31 décembre de chaque année, sont exonérées de cet impôt à hauteur du quota des PME éligibles (sous certaines conditions).

Depuis le 1er janvier 2011, lors de versements effectués au titre de souscriptions éligibles de parts de FCPI (ou de FIP), la fraction d'un versement non prise en compte pour le calcul de la réduction d'impôt de solidarité sur la fortune (CGI, art. 885-0 V bis) n'est pas susceptible d'être éligible au bénéfice de la réduction d'impôt sur le revenu prévue à l'article 199 terdecies-0 A du CGI.