Les résidences gérées : cinq formules au choix

Détail des formules actuellement proposées, par ordre de rentabilité décroissante.

Les résidences gérées : cinq formules au choix

1 Les Ehpad

Les établissements hospitaliers pour personnes âgées dépendantes (Ehpad) sont les seuls à comporter une composante médicale. C'est un marché régulé par l'administration, qui délivre un agrément au gestionnaire. De ce fait, vous n'avez donc pas de risque de concurrence à proximité et vous êtes certain qu'il existe suffisamment de personnes âgées à accueillir. La plupart des exploitants sont solvables et experts, la rentabilité est comprise entre 4,6 % et 5,5 % par an.

2 Les résidences de tourisme

La résidence de tourisme s'adresse à une clientèle de vacanciers. La destination est donc primordiale. Privilégiez les résidences situées dans des localités touristiques proches du littoral plutôt que celles situées en rase campagne. Les appartements en station de ski de haute montagne se loueront mieux que ceux situés en moyenne montagne, moins enneigés. Les déboires causés par des exploitants peu scrupuleux, il y a quelques années, ont jeté le discrédit sur les résidences de tourisme et du coup les prix peuvent être plus attractifs que la moyenne du marché immobilier.

3 Les résidences d'affaires

Les résidences d'affaires s'adressent aux salariés en déplacement ou en formation. Il s'agit d'une alternative intéressante à l'hôtel. Mais le rendement (de 3,5 % à 4,5 %) est inférieur à celui offert par un Ehpad et les résidences bien situées sont relativement rares sur le marché. Soyez très sélectif et visez uniquement les enseignes situées en plein centre de grandes villes d'affaires.

4 Les résidences étudiantes

La résidence étudiante propose des chambres meublées aux étudiants. L'offre n'est toutefois valable que dans les grandes villes étudiantes. Ailleurs, il suffit qu'une résidence universitaire se construise sur le campus ou qu'une faculté se délocalise pour remettre en cause l'exploitation.

5 Les résidences seniors

Les résidences seniors s'adressent aux personnes âgées qui cherchent de la compagnie et la sécurité d'un habitat surveillé. Elles sont moins réglementées que les Ehpad, et n'importe quel promoteur peut en ouvrir une où bon lui semble, il lui suffit pour cela d'avoir obtenu le permis de construire. Soyez donc très sélectif sur le duo promoteur-exploitant et aussi sur la localisation. Préférez les quartiers vivants, les personnes hébergées étant, à la différence des locataires des Ehpad, valides. " La demande existe, mais c'est un marché sur lequel nous avons peu de recul ", estime Benjamin Nicaise, président de la plateforme Cerenicimo.

Vittoria DE BAGNOLO