• Compte Bancaire
    Jusqu'à 130€ offerts

    Pour une 1ère ouverture d'un Compte Bancaire
    et d'un Livret jusqu'au 20 décembre 2016 :

       80€ offerts* pour votre Compte Bancaire
    + 50€ offerts* pour votre Livret d'épargne BforBank
       *Offres soumises à conditions

  • Livrets
    3% pendant 2 mois

    jusqu'à 75 000€*. Et 50€ offerts sur le Livret d'épargne BforBank
    en maintenant un encours min. de 20 000€ jusqu'au 31/03/2017
    Pour une 1ère ouverture d'un Livret jusqu'au 20 décembre 2016
    *Offres soumises à conditions

  • Assurance-vie
    100€ offerts*

    Pour une première adhésion au contrat BforBank Vie
    jusqu'au 16 janvier 2017 avec un versement initial minimum
    de 3 000€ dont 25% minimum investis en unités de compte
    non garantis en capital.
    *Offre soumises à conditions

  • Bourse
    1 000€ de courtage remboursés
    jusqu’au 31 janvier 2017

    pour une 1ère ouverture ou transfert d'un
    compte-titres, d'un PEA et/ou d'un
    PEA-PME jusqu'au 4 janvier 2017*
    *Offre soumise à conditions

  • OPCVM
    2 000 fonds
    Sans droits d'entrée

    Avec plus de 80 sociétés de gestion françaises
    et internationales référencées

  • Crédit conso
    Vos projets n'attendent pas !

    Exclusif : votre prêt personnel BforBank

    BforBank vous propose, avec son partenaire CrédutLift,
    une solution de financement flexible qui s'adapte
    à vos envies, vos besoins et votre situation.

    Un crédit vous engage et doit être remboursé.
    Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

      En savoir plus

  • L'argent, on en parle

Décote de la retraite : calcul et différentes règles

Vous décidez de partir à la retraite mais il vous manque des trimestres d'assurance ? Mieux vaut alors regarder l'incidence de la décote de la retraite sur votre future pension.

Cartons décroissants

La décote retraite est un pourcentage — on parle de coefficient — de minoration du montant de la pension qui varie en fonction du nombre de trimestres d'assurance manquant pour avoir le droit à une retraite à taux plein (50 % du plafond de la Sécurité sociale).

Comment est calculé ce coefficient de minoration ?

En fonction de la durée d'assurance « tous régimes », validée au cours de la vie professionnelle. Pour les assurés du régime général, dès qu’un trimestre manque, il y a un abattement sur le montant de la retraite de base — mais la règle vaut aussi pour les retraites complémentaires — et cela avec un maximum de 20 trimestres.

A titre d’exemples :

  • L’assuré à qui il manque un trimestre, touchera 49,375 % (au lieu de 50 %).
  • Celui à qui il manque 10 trimestres, doit se contenter de 43,75 %.
  • Et enfin celui qui a 20 trimestres en moins verra sa pension de base plafonnée à 27,50 %.

Dans certaines circonstances, il peut être intéressant de racheter des trimestres pour compléter une carrière. Il faut cependant se rappeler que, quel que soit le nombre de trimestres validés, la pension à taux plein est de droit à 67 ans (pour les personnes nées après le 1er janvier 1955) et qu’il n’y a, par conséquent, pas de décote sur la retraite.

Des règles différentes pour les fonctionnaires

Les règles appliquées aux fonctionnaires sont différentes. Le coefficient de minoration par trimestre manquant qui était de 0,75 % pour les personnes qui ont vu leurs droits à la retraite ouverts en 2011, 0,875 % pour ceux dont les droits ont été ouverts en 2012, est passé à 1 % pour ceux qui ont vu leurs droits à la retraite ouverts en 2013. Il sera de 1,125 % pour ceux qui ont vu leurs droits à la retraite en 2014 et 1,25 % pour ceux qui ont vu leurs droits à la retraite en 2015, soit une décote de 5 % l’an. Il existe quelques exceptions à la mise en œuvre de la décote de la retraite, pour les personnes en invalidité en particulier, et le calcul de la décote retraite pour les militaires est encore différent.

A noter

Attention ! Le choix de partir avant d’avoir validé le nombre de trimestres requis pour toucher une retraite à taux plein est définitif. Autrement dit en cas de départ anticipé, impossible d’acquérir des trimestres en travaillant.

 

Lire également :