• Compte Bancaire
    Jusqu'à 130€ offerts

    Pour une 1ère ouverture d'un Compte Bancaire
    et d'un Livret jusqu'au 20 décembre 2016 :

       80€ offerts* pour votre Compte Bancaire
    + 50€ offerts* pour votre Livret d'épargne BforBank
       *Offres soumises à conditions

  • Livrets
    3% pendant 2 mois

    jusqu'à 75 000€*. Et 50€ offerts sur le Livret d'épargne BforBank
    en maintenant un encours min. de 20 000€ jusqu'au 31/03/2017
    Pour une 1ère ouverture d'un Livret jusqu'au 20 décembre 2016
    *Offres soumises à conditions

  • Assurance-vie
    100€ offerts*

    Pour une première adhésion au contrat BforBank Vie
    jusqu'au 16 janvier 2017 avec un versement initial minimum
    de 3 000€ dont 25% minimum investis en unités de compte
    non garantis en capital.
    *Offre soumises à conditions

  • Bourse
    1 000€ de courtage remboursés
    jusqu’au 31 janvier 2017

    pour une 1ère ouverture ou transfert d'un
    compte-titres, d'un PEA et/ou d'un
    PEA-PME jusqu'au 4 janvier 2017*
    *Offre soumise à conditions

  • OPCVM
    2 000 fonds
    Sans droits d'entrée

    Avec plus de 80 sociétés de gestion françaises
    et internationales référencées

  • Crédit conso
    Vos projets n'attendent pas !

    Exclusif : votre prêt personnel BforBank

    BforBank vous propose, avec son partenaire CréditLift,
    une solution de financement flexible qui s'adapte
    à vos envies, vos besoins et votre situation.

    Un crédit vous engage et doit être remboursé.
    Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

      En savoir plus

  • L'argent, on en parle

Comment épargner pour sa retraite ?

La nécessité de se constituer un complément de retraite à titre personnel est devenue, au fil des années, une évidence.

Epargne Retraite – BforBank

Les régimes de retraite de base et les régimes complémentaires obligatoires ne seront-ils pas, à l’avenir, capables de servir des pensions suffisantes ?

La question ne se pose pas en ces termes dans le système français de retraite par répartition. Ce système qui reste performant, peut et pourra toujours faire face à ses obligations. Il n’en est pas moins vrai qu’il y a toujours un différentiel entre les derniers salaires (ou les derniers revenus) perçus lors de la vie active et les pensions : le taux de remplacement est parfois très inférieur à 100 % ce qui a pour conséquence immédiate une baisse du niveau de vie du retraité.

Pour pallier cette baisse de revenu, il faut avoir accumulé un certain capital, autrement dit épargner hors des cotisations obligatoires. Le mieux, bien entendu, est de commencer au plus vite, voire dès l’entrée dans la vie professionnelle.

Des solutions dédiées pour la retraite

Pour se constituer une épargne retraite, ce bas de laine dans lequel on pourra puiser pour avoir une retraite plus confortable, il existe de multiples solutions. On peut, classiquement, placer son argent dans l’immobilier ou en assurance-vie, mais de nombreux produits d’épargne retraite spécifiques ont été créés.

Il s’agit notamment des contrats Madelin pour les indépendants, de la Préfon pour les fonctionnaires, etc. Il faut cependant attendre la loi Fillon 2003 pour que trois dispositifs soient mis en place pour les salariés du secteur privé : le Plan d’épargne retraite populaire (PERP), le Plan d’épargne pour la retraite collectif (PERCO) et le Plan d'épargne retraite d'entreprise (PERE).

Le PERP vise l’ensemble de la population. C’est un produit d'épargne à long terme dont le capital constitué est reversé (sauf exception) sous forme de rente viagère. Une solution pour, le jour de la retraite venu, disposer d’un revenu régulier supplémentaire.

Le PERCO ne s’adresse qu’aux salariés des entreprises de moins de 250 personnes, chef d'entreprise et son conjoint collaborateur ou associé, au président, au directeur général, au gérant ou aux membres du directoire de l'entreprise. Il est accessible au moment de la retraite sous forme de rente ou, si l'accord collectif le prévoit, sous forme de capital.

Enfin, le PERE, mis en place à l'initiative de l'employeur, est cependant souvent l’aboutissement de négociations entre les partenaires sociaux au sein de l’entreprise. Ce dispositif dont le succès a été tout relatif, peut bénéficier à tous les salariés ou pour une catégorie « homogène et objective » de salariés.

À noter
Le PERE prévoit la création d’un compte individuel pour chaque salarié. Ce compte est alimenté obligatoirement par l’employeur et à titre facultatif seulement par le bénéficiaire. Les sommes capitalisées sont disponibles après le départ à la retraite.
 

En savoir plus