Régime social des indépendants

Caisse de sécurité sociale à part entière, ce régime obligatoire couvre aujourd’hui plus 5,6 millions d’assurés et d’ayants-droit.

Etalages de fruits et légumes devant une boutique

Les missions du Régime social des indépendants (RSI)

Le RSI ou Régime social des indépendants est né de la fusion, en 2006, des caisses de protection sociale des artisans (AVA), des commerçants et industriels (Organic) et des indépendants. C’est une caisse de sécurité sociale à part entière, un régime obligatoire qui couvre aujourd’hui plus 5,6 millions d’assurés et d’ayants-droit.

Le RSI — une caisse nationale et 30 caisses de base sur le territoire national, DOM compris —, a pour mission :

Le RSI assure aussi le recouvrement des cotisations et contributions personnelles des chefs d’entreprise artisans, industriels ou commerçants. Elle est, au travers d’organismes mutualistes ou assureurs conventionnés choisis par les assurés, la caisse d’assurance maladie de certaines professions, remboursant les dépenses de santé (soins courants, médicaments, hospitalisation, appareillage, etc.) à des taux et dans des conditions de remboursement identiques à ceux du régime général, celui des travailleurs salariés.

La prévention, une priorité

Dans le champ des compétences du RSI, il y a la prévention dont il a fait l’une de ses priorités. Ses actions concernent quelques « grandes » pathologies comme le diabète, les cancers, l’asthme, la rougeole, mais également les vaccinations — et la vaccination antigrippale en particulier —, le suivi maternité et le suivi de l’enfance, le sevrage tabagique, etc. Le RSI s’intéresse aussi aux risques professionnels, notamment le risque professionnel routier. Le RSI intervient dans les domaines sanitaire et social mettant en œuvre des actions en direction des plus fragiles de ses assurés, les personnes âgées et les personnes invalides ou handicapées.

A noter

Après bien des difficultés de démarrage dénoncées en particulier par la Cour des comptes, le RSI dont la gestion a été souvent critiquée, s’est donné les moyens de remplir ses missions dans les meilleures conditions possibles.

 

Lire également :