• Compte Bancaire
    Jusqu'à 130€ offerts

    Pour une 1ère ouverture d'un Compte Bancaire
    et d'un Livret jusqu'au 20 décembre 2016 :

       80€ offerts* pour votre Compte Bancaire
    + 50€ offerts* pour votre Livret d'épargne BforBank
       *Offres soumises à conditions

  • Livrets
    3% pendant 2 mois

    jusqu'à 75 000€*. Et 50€ offerts sur le Livret d'épargne BforBank
    en maintenant un encours min. de 20 000€ jusqu'au 31/03/2017
    Pour une 1ère ouverture d'un Livret jusqu'au 20 décembre 2016
    *Offres soumises à conditions

  • Assurance-vie
    100€ offerts*

    Pour une première adhésion au contrat BforBank Vie
    jusqu'au 16 janvier 2017 avec un versement initial minimum
    de 3 000€ dont 25% minimum investis en unités de compte
    non garantis en capital.
    *Offre soumises à conditions

  • Bourse
    1 000€ de courtage remboursés
    jusqu’au 31 janvier 2017

    pour une 1ère ouverture ou transfert d'un
    compte-titres, d'un PEA et/ou d'un
    PEA-PME jusqu'au 4 janvier 2017*
    *Offre soumise à conditions

  • OPCVM
    2 000 fonds
    Sans droits d'entrée

    Avec plus de 80 sociétés de gestion françaises
    et internationales référencées

  • Crédit conso
    Vos projets n'attendent pas !

    Exclusif : votre prêt personnel BforBank

    BforBank vous propose, avec son partenaire CréditLift,
    une solution de financement flexible qui s'adapte
    à vos envies, vos besoins et votre situation.

    Un crédit vous engage et doit être remboursé.
    Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

      En savoir plus

  • L'argent, on en parle

Qui peut prétendre à la retraite anticipée ?

Qui peut prétendre à une retraite anticipée, qu’entendons-nous par le fait de liquider ses droits à la retraite. Quelles sont les conditions ou les exception...

La retraite anticipée

Qu’entend-on par « liquider ses droits à la retraite de manière anticipée » ?

Tout simplement liquider ses droits avant d’avoir atteint l’âge légal de la retraite.

Plus de problème pour les salariés du secteur privé nés avant le 31 décembre 1952. Pour les autres, l’âge légal est de 61 ans et 2 mois pour les personnes nées en 1953 - elles l’atteindront le 1er mars 2014 - et de 61 ans et 7 mois pour celles nées en 1954 - elles l’atteindront le 1er août 2015. L’âge légal du départ à la retraite est de 62 ans pour toutes les personnes nées au-delà du 1er janvier 1955 et elles ne pourront par conséquent partir qu’à partir du 1er janvier 2017.

Pour pouvoir prétendre à un départ à la retraite anticipée  et percevoir une pension (du régime général) à taux plein - 50 % du plafond de la sécurité sociale - les salariés doivent justifier :

  • de la durée d’assurance nécessaire pour obtenir une retraite à taux plein
  • d’une durée d’assurance de 5 trimestres au moins à la fin de l’année de leurs 20 ans (4 seulement s’ils sont nés au dernier trimestre).

Retraite anticipée : trois exceptions majeures

À cette règle générale, il existe des exceptions pour pouvoir prétendre à la retraite anticipée.

La première concerne les salariés atteints d’une incapacité permanente d’au moins 80 % ou d’un handicap de niveau comparable.

La seconde concerne les travailleurs pouvant justifier d’une carrière longue. Ils doivent, eux aussi, justifier d’une durée d’assurance qui, pour ces derniers, dépend de l’âge du départ à la retraite souhaité.

À ces deux exceptions, il faut en ajouter une troisième : il est possible à un salarié qui justifie d’une incapacité permanente d’au moins 10 % liés à la pénibilité du travail de partir à la retraite dès l'âge de 60 ans et cela quelle que soit sa date de naissance.

À noter

Les agents de la fonction publique titulaires ont aussi le droit à une retraite à taux plein avant l'âge minimum légal s’ils remplissent certaines conditions de durée d'assurance ou s’ils ont commencé à travailler avant l'âge de 16, 17 ou 20 ans.

Attention ! Ils ne percevront leur retraite additionnelle (RAPF) qu'à partir de l'âge minimum légal de départ à la retraite. Les agents non titulaires admis à faire valoir leurs droits à une retraite anticipée se voient appliquer les règles du régime général de la Sécurité sociale et perçoivent la retraite de base à taux plein et la retraite complémentaire (Ircantec).

Lire également :