• Compte Bancaire
    Jusqu'à 130€ offerts

    Pour une 1ère ouverture d'un Compte Bancaire
    et d'un Livret jusqu'au 20 décembre 2016 :

       80€ offerts* pour votre Compte Bancaire
    + 50€ offerts* pour votre Livret d'épargne BforBank
       *Offres soumises à conditions

  • Livrets
    3% pendant 2 mois

    jusqu'à 75 000€*. Et 50€ offerts sur le Livret d'épargne BforBank
    en maintenant un encours min. de 20 000€ jusqu'au 31/03/2017
    Pour une 1ère ouverture d'un Livret jusqu'au 20 décembre 2016
    *Offres soumises à conditions

  • Assurance-vie
    100€ offerts*

    Pour une première adhésion au contrat BforBank Vie
    jusqu'au 16 janvier 2017 avec un versement initial minimum
    de 3 000€ dont 25% minimum investis en unités de compte
    non garantis en capital.
    *Offre soumises à conditions

  • Bourse
    1 000€ de courtage remboursés
    jusqu’au 31 janvier 2017

    pour une 1ère ouverture ou transfert d'un
    compte-titres, d'un PEA et/ou d'un
    PEA-PME jusqu'au 4 janvier 2017*
    *Offre soumise à conditions

  • OPCVM
    2 000 fonds
    Sans droits d'entrée

    Avec plus de 80 sociétés de gestion françaises
    et internationales référencées

  • Crédit conso
    Vos projets n'attendent pas !

    Exclusif : votre prêt personnel BforBank

    BforBank vous propose, avec son partenaire CréditLift,
    une solution de financement flexible qui s'adapte
    à vos envies, vos besoins et votre situation.

    Un crédit vous engage et doit être remboursé.
    Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

      En savoir plus

  • L'argent, on en parle

Préparer sa retraite à 50 ans : les experts vous répondent

À 50 ans, il est encore possible de préparer sa retraite. Comment ? Nous avons interrogé deux experts de l'épargne retraite pour faire le point.

Jérôme Dedeyan est spécialiste de l'épargne salariale et de l'épargne retraite - Debory Eres

Gad Amar est managing director chez BlackRock.

A 50 ans, est-il trop tard pour commencer à préparer sa retraite ?

Jérôme Dedeyan - Bien sûr il n’est pas trop tard, mais votre marge de manœuvre va être limitée par votre capacité d’épargne, ou par votre capacité à réaliser un bien immobilier pour vous créer un revenu régulier issu de la vente de ce bien immobilier.

Très souvent, des gens arrivés à cet âge-là - notamment s’ils ont effectué une carrière avec une rémunération correcte - ont pu développer un petit patrimoine immobilier locatif. Il faut à ce moment-là se poser la question : a-t-on intérêt à convertir ce patrimoine en épargne afin d’avoir un revenu à vie ?

Gad Amar - Il est important de commencer à épargner. Et ce, quel que soit son âge même si le plus tôt sera le mieux. Mais si on s’y met à 50 ans, il va falloir favoriser des véhicules plus sûrs, une diversification beaucoup plus sereine. Tout l'enjeu va être d’éviter des à-coups et des risques de perte en capital qui seraient irrémédiables.

En tout état de cause, il faudra diversifier et investir dans des véhicules de croissance pour les années qui restent avant la retraite.

Quels sont les produits d’épargne retraite qui permettent de défiscaliser ?

Jérôme Dedeyan - Lorsqu’on est travailleur non salarié, il existe en priorité pour préparer sa retraite, l’enveloppe dite retraite Madelin, spécialement prévue pour les artisans, commerçants et pour les professions libérales, permettant de mettre de côté des sommes substantielles en vue de compléter ses revenus de retraite, en déductibilité totale de son bénéfice industriel et commercial ou de son bénéfice non commercial. L’enveloppe de déductibilité est à vérifier chaque année et elle est calculée en fonction de vos revenus.

Quels sont les points de vigilance avant de partir à la retraite ?

Jérôme Dedeyan - L’erreur à ne pas commettre est de ne pas se préparer suffisamment à l’avance, notamment en vérifiant l’intégralité des informations dont les régimes obligatoires, régimes de base de l’assurance vieillesse et caisses complémentaires ARCCO et AGIRC, disposent sur votre carrière.

Souvent il va vous manquer :

  • des trimestres de service militaire non pris en compte,
  • des stages ou des jobs rémunérés qui ont donné lieu à bulletin de paie et qui pourraient rentrer dans votre durée de cotisation.

Il arrive aussi que dans des carrières complexes où on a été expatriés que les accords entre la France et les autres pays sur la prise en compte de vos années travaillées à l’étranger n’aient pas été correctement comptabilisées par les caisses de retraite.

Comment équilibrer ses placements lorsqu'on arrive à l’âge de la retraite ?

Gad Amar - Il faut regarder tout ce que l’on appelle le ratio risque/rendement de chaque investissement et bien sûr de diversifier le plus possible son portefeuille en y incluant des solutions de type actions, obligations, des placements immobiliers, et tous les types de placements assuranciels qui vont permettre d’avoir une retraite plus harmonieuse et des flux financiers qui vont s’équilibrer.

Quelles sont les solutions d’épargne pour maintenir son niveau de vie une fois à la retraite ?

Jérôme Dedeyan - On peut continuer à travailler, même à temps partiel, en cumulant emploi et retraite. Ce qui fait donc un complément de revenu lié à son activité même inférieur à son dernier salaire d’activité à temps plein en complément des revenus de retraite par répartition.

La deuxième chose qui peut compléter votre revenu à la retraite correspond à l’épargne que vous avez accumulée. Il faut alors penser à ses propres revenus de retraite mais aussi à ceux des personnes que vous souhaitez protéger : votre conjoint ou  vos enfants, si jamais il vous arrive quelque chose assez tôt après votre retraite.

Gad Amar - L’une des solutions très intéressantes qui existe et qui est souvent occultée par les investisseurs, c’est le fait de pouvoir investir dans des titres de types actions à haut rendement, autrement dit des sociétés qui ont de forts dividendes. Ces sociétés sont en général moins volatiles, elles permettent de recevoir des flux de dividendes de manière trimestriel le ou semi-annuelle - selon ce que l’entreprise a décidé de payer. Ce qui donne aussi une possibilité d’avoir un véhicule de croissance dans son portefeuille. C’est donc une bonne diversification avec des flux de revenus complémentaires.

Quelles sont les astuces pour augmenter sa pension de retraite, lorsqu’on a une carrière complète ?

Jérôme Dedeyan - Le jour où on souhaite partir à la retraite, s'il vous manque des trimestres de cotisation pour faire le plein des régimes obligatoires, il existe des astuces très simples de rachat de trimestre, qui vous permettent de consacrer une partie de vos ressources financières à récupérer des années où vous n’avez pas cotisé, ou pas suffisamment cotisé.

Deux possibilités techniques pour cela :

  • soit vous rachetez seulement de la durée de cotisation
  • soit vous rachetez de la durée de cotisation et du taux de cotisation.

Le prix est différent. Il est fixé en fonction de votre âge et de la situation démographique. Il faut étudier cette possibilité de manière très fine pour savoir si vous avez intérêt à y avoir recours ou non.

Qu’est-ce que la rente viagère ?

Gad Amar - Il est très intéressant de regarder les rentes viagères pour la simple et bonne raison que c’est un produit qui connaît beaucoup de succès dans d’autres pays, mais qui ne prend pas en France. Pourquoi ? Parce que les Français sont assez rationnels et que nous sommes dans un monde d’incertitudes fiscales. Les Français savent très bien qu’en décalant leur consommation, en acceptant d’avoir une rente qui sera payée par la suite, ils prennent le risque d'ête soumis à des taux de taxation qui peuvent être très variables et donc ils ne contrôleront pas cet aspect-là.

L’autre aspect est celui de l’héritage, très important pour les Français, et pour l’instant les rentes ne rentrent pas dans le cadre d’un héritage, donc la personne qui décède verra sa rente partir.

En fait, la rente est un très bon produit de diversification, qui devrait être considéré, mais qui, pour des raisons propres à la France, ne prend pas parce qu’il faut probablement le réformer dans sa forme actuelle.

Lire également :