Immobilier : difficile de devenir propriétaire

Quelque soit leur âge, plus de 3 Français sur 5 peinent à acheter un logement, selon une étude Ipsos réalisée pour le réseau immobilier Orpi. Devenir propriétaire constitue souvent un rêve contrarié.

Immobilier : difficile de devenir propriétaire

Trouver le logement idéal : chaque génération en rêve et y aspire. Pourtant dans la pratique, le rêve ne devient pas toujours réalité. Plus de trois Français sur cinq estiment qu'il est aujourd'hui difficile de trouver un logement. Tel est le principal enseignement d'une enquête réalisée auprès d'un échantillon de mille personnes par Ipsos, pour le compte du réseau immobilier Orpi, organisé sous forme de coopérative.

Aucune génération ne semble épargnée. Ainsi, les 18-30 ans peinent à prendre leur autonomie et subissent bien souvent malgré eux une sorte de " phénomène Tanguy ". Le chemin s'avère également délicat pour les primo-accédants : 57 % d'entre eux ont rencontré des difficultés pour boucler leur plan de financement et, 64 % d'entre eux ont même eu du mal à trouver un logement correspondant à leurs attentes. " Récent, ce phénomène inédit qualifié de " double barrière " semble donc retarder l' accès à la propriété des jeunes ménages " analyse Bernard Cadeau, président d'Orpi.

N'évoquant pas le sort des secondo accédants, c'est-à-dire des propriétaires qui changent de logement pour s'agrandir ou vivre dans un quartier plus résidentiel, cette enquête " saute " directement aux seniors. S'ils ont réglé leur problème de résidence principale en l'achetant -68 % d'entre eux sont déjà propriétaires -ils sont appelés à plus ou moins longue échéance, à donner au coup de pouce financier à leurs descendants, par exemple sous forme d'une donation ou d'un don d'argent. Toujours selon cette enquête, 19% des seniors, soit près d'un sur cinq, ont déjà aidé leur(s) enfant(s) pour l'achat d'un logement.

Martine DENOUNE