BforBank
Placer son argent, gérer son épargne n'obéit pas exclusivement à la nécessité de financer des projets importants ou de long terme comme un achat immobilier ou le financement de sa retraite.

Il peut aussi s’agir de placer son argent sur une courte période : par exemple le montant issu de la cession d’un bien immobilier avant d’effectuer un nouvel achat ou encore de placer un bonus ou des étrennes en vue de financer l’achat d’une voiture ou des vacances.On parle alors d’épargne de précaution.

Un point commun à ces situations : le placement doit alors être disponible à tout moment et donc sans risque pour effectuer un retrait dans la période choisie.

Placer son argent en conciliant rémunération et disponibilité

Premier critère pour l’épargnant : il doit avant tout pouvoir retirer ses fonds à tout moment. Fort de cette contrainte, comment placer son argent au mieux ? Quelles sont les solutions qui remplissent cet objectif tout en tenant compte de la fiscalité, des frais éventuels ainsi que du montant à investir ?

Dans cette perspective, la performance du produit choisi est moins importante que ces paramètres. Cependant, ils ne doivent toutefois pas empêcher que la rémunération de ce placement soit optimisée.

Aujourd'hui, les taux qui sont servis sont très faibles et les placements sans risque sont donc – logiquement – peu rémunérateurs. Pour autant, certains produits à la fois peu risqués et liquides peuvent conserver une attractivité.

Livrets règlementés ou non : que choisir pour placer son argent ?

Pour placer son argent, l'épargnant peut ainsi examiner des placements comme les livrets réglementés : le Livret A et le Livret de Développement Durable et Solidaire (LDDS). L’argent placé est disponible et sécurisé. De plus, les intérêts sont entièrement défiscalisés. C’est une solution à considérer avec attention notamment lorsque votre foyer fiscal appartient aux tranches marginales d’imposition les plus élevées : 41% ou 45%.

Néanmoins outre les faibles rendements servis, le montant des sommes que l’épargnant peut déposer sur les livrets réglementés est plafonné. En fonction de la somme à placer, l’épargnant doit donc se tourner vers d’autres solutions que sont les livrets bancaires - leurs taux standards ou promotionnels pouvant varier d’un établissement à l’autre - ou encore les comptes à terme.

Avant de placer son argent, il est important de procéder à une simulation qui prendra notamment en compte la fiscalité du produit sur lequel se portera votre choix. La notion de rendement net fiscal permettra une comparaison objective si vous hésitez entre plusieurs produits.