A lire dans la même thématique

Les ETF sont-ils la formule magique pour investir ?

Lancés en Amérique du Nord dans les années 90, les ETF, aussi appelés trackers, ont fini par s’imposer un peu partout. Un phénomène qui confirme l’engouement pour la gestion dite "passive"..

Le paiement mobile progresse fortement en France. Cette solution offre les mêmes avantages que les moyens de paiement traditionnels, tout en se montrant plus pratique au quotidien.

03 mai 2021

La Rédaction

Selon la dernière édition du Baromètre Paiement mobile KANTAR1, parue le 19 avril 2021, le paiement mobile connaît un vif engouement. Un Français sur deux (49 %) se déclare prêt à l’adopter. L’utilisation du paiement mobile a progressé de dix points l’an passé. Ainsi, 38 % des Français déclarent l’avoir utilisé en 2020, alors qu’ils n’étaient que 28 % en 2019 (et 18 % en 2018).

Si le paiement mobile fait autant d’adeptes, c’est parce que cette solution de paiement est à la fois simple, sécurisée et facile d’accès. Illustration à travers cinq points clés.

1. Votre moyen de paiement… toujours sur vous

S’il y a bien un objet du quotidien que vous emportez partout, c’est votre smartphone. S’il peut vous arriver de sortir sans votre portefeuille ou votre carte bancaire, votre téléphone, lui, vous accompagne en permanence. Cela tombe bien, car c’est justement lui qui vous sert directement de terminal pour régler vos achats lorsque vous utilisez le paiement mobile.

2. Une solution sécurisée et confidentielle

Avec ApplePay, par exemple, les données de la carte bancaire sont stockées de manière chiffrée sur une puce sécurisée déjà présente dans l’appareil. Ces données prennent la forme d’un identifiant, auquel s’ajoute un second identifiant généré automatiquement à chaque paiement pour sécuriser la transaction. De cette façon, le commerçant n’a pas accès à vos coordonnées bancaires.

Bon à savoir

Avec BforBank, réglez vos achats plus facilement grâce au service Apple Pay

3. Une fonctionnalité disponible sur tous les smartphones récents

Il existe plusieurs services de paiement mobile. Cependant, ils ont tous un point commun. Ils reposent sur l’utilisation d’un téléphone portable doté de la technologie NFC. Dérivé de la technologie RFID, le NFC est utilisé en France depuis 2011. Même s’il n’équipe pas encore 100 % du parc de smartphones, le NFC est donc relativement répandu.

4. Une disponibilité optimale

Il n’est pas indispensable d’avoir accès au Wi-Fi pour utiliser le paiement mobile. Une connexion 3G ou la 4G suffit afin d’effectuer ces transactions. Le paiement mobile est donc accessible très largement sur le territoire, y compris dans des zones où la connectivité peut être moins bonne.

5. En cas de perte ou de vol, l’opposition reste possible

En cas de perte ou de vol de votre smartphone, il vous suffit de faire opposition au paiement sans contact mobile comme vous le feriez pour un chèque ou une carte bancaire. Les solutions de recours sont donc identiques. Le paiement mobile n’est pas plus risqué, de ce point de vue, qu’une méthode de paiement traditionnelle.

1https://presse-cie.com/wp-content/uploads/2021/04/20210419_CP-Kantar-Paylib-2021.pdf

Crédit photo : Getty images