A lire dans la même thématique

Le paiement sans contact : plébiscité par les français … s’il est réalisé avec la carte bancaire

Les français disent oui au paiement sans contact par carte bancaire alors que le smartphone reste un outil de paiement marginal.

FCP, SICAV : tout savoir sur le document d’informations clés pour l’investisseur (DICI) pour souscrire en toute connaissance de cause.

01 juillet 2019

Caroline de Francqueville

Si vous êtes détenteur d’OPCVM, vous connaissez surement le DICI. Avant de souscrire dans un fonds, ce document vous donne de manière claire et synthétique les informations nécessaires pour mieux connaître chaque placement. Il décrit un fonds afin de rendre accessible au souscripteur la compréhension du produit et lui permettre la comparaison avec d’autres fonds dans lesquels l’épargnant souhaiterait investir. Tout savoir sur ce document mis à votre disposition pour vous permettre de prendre une décision d’investissement.

Le DICI :  une obligation légale

Depuis le 1er juillet 2011, le DICI ou document d’information clé pour l’investisseur est le document d’information qui est remis à un investisseur souhaitant investir son épargne dans un OPC ou organisme de placement collectif. Pour rappel, il existe deux catégories d’OPC : les OPCVM (OPC en valeurs mobilières) commercialisables dans toute l’Union européenne et les FIA (fonds d’investissement alternatifs) qui sont les autres placements collectifs commercialisés en France.

Le DICI est un document standardisé au niveau européen, non promotionnel, dont les informations doivent aider l’investisseur à comprendre en quoi consiste l’investissement dans ce fonds et quels sont les risques associés.

Tout d’abord où trouver le DICI ? Si vous connaissez le code ISIN ou le nom exact du produit dans lequel vous souhaitez investir, vous trouverez facilement le DICI notamment sur le site de votre intermédiaire financier ou à défaut sur celui du gestionnaire du fonds.

En dehors des données d’identification du produit (Nom, n° ISIN, société de gestion) il est composé de plusieurs sections de types d’information. Il contient cinq parties distinctes :

  • Objectif et politique d’investissement
  • Profil de risque et de performance
  • Frais
  • Performances passées
  • Informations pratiques

En quoi consiste mon placement ? Objectif et politique d’investissement

Ce premier chapitre du DICI est intitulé "Objectifs et politique d’investissement", il décrit l’orientation de gestion du fonds et dans quels types d’actifs est placé votre argent.

Il précise donc la stratégie du fonds et ses indices de référence, c’est-à-dire les marchés ou secteurs financiers auxquels il se compare. S’agit-il d’un fonds en actions, en obligations ? Quels types de valeurs détient-il ? Des grandes valeurs (large caps), moyennes ou petites (middle ou small caps) ? A-t-il une spécialisation sectorielle ?

Ce chapitre permet le classement de ce fonds dans une catégorie et aussi de le comparer aux autres fonds qui investissent dans le même type de produits. Y figurera aussi la durée conseillée de détention du fonds qui en découle : plus le fonds investira sur des actifs risqués, plus la période de détention conseillée sera longue.

Profil de risque et de performance

Quels sont les risques et le potentiel de rendement de votre placement ? Le couple "rendement/risque" de chaque fonds figure dans son DICI sous la forme d’un indicateur synthétique de risque/rentabilité ("synthetic riskand reward indicator", ou SRRI, en anglais). Il s’agit d’un calcul de volatilité à 5 ans qui ressort sur une échelle de risque allant de 1 à 7, les placements de risque 1 étant réputés très sûrs, et ceux de risque 7 étant les plus risqués.

Le DICI détermine aussi la durée de placement minimum recommandée : souvent au moins trois ou quatre ans pour des placements de risque 3 ou 4, et plus de cinq ans pour ceux de risque supérieur ou égal à 5.

Typologie des frais

Le troisième chapitre du DICI détaille les frais. Ils peuvent être de plusieurs ordres : il y a d’abord les frais d’entrée payés une seule fois lors de la souscription et les frais courants (dont les frais de gestion). Plus rares, des frais de sortie peuvent exister. Certains fonds prennent également une "commission de performance", correspondant à une part des gains par rapport à l’indice de référence du fonds.

Chaque année, le DICI est mis à jour pour indiquer les frais réellement prélevés l’année précédente.

Les performances passées

Vous pourrez voir dans le DICI grâce à un histogramme les performances passées du fonds comparées à l’indice de référence. Bien évidemment "les performances passées ne préjugent jamais des performances futures", mais le but est ici de montrer à l’investisseur les variations auxquelles il s’expose, d’une année à l’autre, pour qu’il soit conscient qu’un même produit peut connaître des performances très différentes d’une année sur l’autre.

Informations générales et pratiques

Enfin le document vous donne des informations pratiques, telles que le dépositaire du fonds, la catégorie juridique, les moyens d’obtenir d’autres informations sur le produit comme les prospectus, les rapports périodiques. Le DICI est remis à jour annuellement.

Crédit photo : Golero