Point Marchés Amundi - Février 2017

L'analyse d'Amundi en 2 minutes avec Silvia Bocchiotti, Gestion Multi Asset, Directeur de l’Advisory retail et responsable de la sélection des fonds tiers.

En janvier, les marchés ont été dominés par l’effet Trump. Les actions et les indices de confiance sont repartis à la hausse, après des prises de bénéfices lors de l’investiture.

Les investisseurs ont accueilli avec optimisme les mesures visant à réduire les impôts, augmenter les dépenses budgétaires et diminuer la régulation. Quelles mesures seront concrètement adoptées ? Ce n'est pas encore clair.

En attendant, les actions mondiales profitent de l’effet Trump et des bons résultats des entreprises américaines. L’indice Dow Jones dépasse, pour la première fois, le seuil de 20 000 points, battant un nouveau record. Les marchés ont été portés par les secteurs qui bénéficient le plus de l’effet Trump, notamment les financières et les matières premières. En revanche, les mesures protectionnistes seront un point d’attention pour les marchés.

Les annonces sur les partenariats commerciaux ont une portée symbolique forte et des conséquences imprévisibles : le retrait du TPP, de l’ALENA, ou la construction du mur avec le Mexique. Dans ce contexte, même si les marchés émergents progressent, deux devises restent sous pression : le Peso mexicain et la Lire turque dont le pays traverse une crise économique et politique complexe.

Au-delà de l’effet Trump, les fondamentaux de l’économie mondiale restent positifs et le FMI confirme le scénario d’accélération pour cette année.

Malgré l’optimisme, le dollar et les obligations d’Etat Américaines font une pause alors que celles de la Zone euro reculent. Le dollar et les obligations seront fortement impactés si l’inflation venait à accélérer, obligeant la FED à relever les taux directeurs plus rapidement qu’anticipé.

Pour le moment, la volatilité est à son plus bas niveau depuis 10 ans, malgré les incertitudes politiques notamment en Zone Euro. Pour conclure, les marchés laissent encore le bénéfice du doute à Donald Trump, mais il est important de rester vigilant, car l'incertitude sur la mise en œuvre de ses politiques demeure élevée.