Quel budget prévoir pour les études supérieures de son enfant ?

Les études supérieures, ça coûte cher ! Logement, nourriture, école, frais de scolarité… Poste par poste, comment estimer au mieux le budget...

cout etudes

En dix ans, le coût de la vie étudiante a augmenté de plus de 30 % ! Mais à combien celui-ci s’élève-t-il ?

Le logement étudiant

Premier poste de dépense, le logement représente 53 % des frais d’un étudiant. Comptez environ 300/500 € pour la location d’un studio dans une ville de taille moyenne et 500/700 € dans la capitale, loyer auquel il faut ajouter les frais d’agence, les charges, les assurances et le mobilier. Les chambres en cité universitaire se négocient entre 150 € et 400 € par mois, selon la superficie, la résidence et la ville, mais les places sont chères et réservées aux étudiants boursiers. La colocation est une bonne alternative qui permet de partager les frais à plusieurs.

A ce montant, il faudra éventuellement déduire l’aide au logement (jusqu’à 292 €). Attribuées et versées par la Caisse d’allocations familiales (Caf) sur des critères sociaux, ces aides ne sont toutefois pas cumulables avec les prestations familiales des parents.

Les frais de scolarité

En France, les droits d’inscription varient en fonction du type d’établissement. De gratuit (classes préparatoires, BTS), ils peuvent grimper à plusieurs milliers d’euros pour les écoles privées, grandes écoles de commerces en tête. Pour l’université, les frais vont de 184 à 610 € selon le grade et le diplôme. Il faudra aussi prévoir de payer la cotisation à la Sécurité sociale étudiante (215 € pour l’année universitaire 2016-2017) et l’adhésion à une mutuelle. 

La vie quotidienne de votre étudiant

Le budget alimentation est le deuxième poste de dépense (de 200 à 300 € par mois), sachant que le prix d’un ticket RU (restaurants universitaires) est de 3,25 € (tarif 2016-2017) pour un repas complet.

L’arrivée des offres low cost de téléphonie et Internet fait le miel des étudiants et de leurs parents. Un budget de 20 € pour le téléphone et 20 € pour l’accès internet semble raisonnable.  

Selon les villes, le budget transports s’échelonne entre 15 à 50 €. Pour les dépenses diverses (livres, vêtements, sorties, etc.), la part est variable et peut aller de 200 à 300 € par mois. Le budget mensuel moyen d’un étudiant s’échelonnera donc de 600 à plus de 1000 € par mois, soit de 8000 à 12000 € par an environ.

Bourses et prêts

En France, des bourses d’études sur critères sociaux peuvent être attribuées en fonction des ressources et des charges des parents et permettent de toucher, en fonction de l’échelon, de 1009 à 6661 € par an. Les critères pris en compte pour le calcul sont l’éloignement entre le domicile et le lieu d’études et le nombre d’enfants à charge du foyer fiscal de référence. La demande se fait chaque année.

Très en vogue dans les pays anglo-saxons, le prêt étudiant se développe en France. Ce crédit accordé par une banque pour financer les études peut faire l’objet d’un remboursement différé, ce qui permet aux étudiants de commencer à rembourser une fois leurs études terminées. L’Etat a mis en place un système de prêts bancaires ouvert aux étudiants pour lequel il se porte garant, ne faisant pas l’objet de demande de caution ou de conditions de ressources.