• Compte Bancaire
    Jusqu'à 130€ offerts

    Pour une 1ère ouverture d'un Compte Bancaire
    et d'un Livret jusqu'au 20 décembre 2016 :

       80€ offerts* pour votre Compte Bancaire
    + 50€ offerts* pour votre Livret d'épargne BforBank
       *Offres soumises à conditions

  • Livrets
    3% pendant 2 mois

    jusqu'à 75 000€*. Et 50€ offerts sur le Livret d'épargne BforBank
    en maintenant un encours min. de 20 000€ jusqu'au 31/03/2017
    Pour une 1ère ouverture d'un Livret jusqu'au 20 décembre 2016
    *Offres soumises à conditions

  • Assurance-vie
    100€ offerts*

    Pour une première adhésion au contrat BforBank Vie
    jusqu'au 16 janvier 2017 avec un versement initial minimum
    de 3 000€ dont 25% minimum investis en unités de compte
    non garantis en capital.
    *Offre soumises à conditions

  • Bourse
    1 000€ de courtage remboursés
    jusqu’au 31 janvier 2017

    pour une 1ère ouverture ou transfert d'un
    compte-titres, d'un PEA et/ou d'un
    PEA-PME jusqu'au 4 janvier 2017*
    *Offre soumise à conditions

  • OPCVM
    2 000 fonds
    Sans droits d'entrée

    Avec plus de 80 sociétés de gestion françaises
    et internationales référencées

  • Crédit conso
    Vos projets n'attendent pas !

    Exclusif : votre prêt personnel BforBank

    BforBank vous propose, avec son partenaire CréditLift,
    une solution de financement flexible qui s'adapte
    à vos envies, vos besoins et votre situation.

    Un crédit vous engage et doit être remboursé.
    Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

      En savoir plus

  • L'argent, on en parle

Assurance-vie : premiers rendements des fonds en euros

Année morose pour l'assurance-vie : les fonds en euros affichent de moins bonnes performances qu'en 2010. Une partie du public se détourne de ce type d'épargne.

assurance-vie, premiers rendements des fonds en euros BforBank

L'année 2011 ne restera pas comme un grand crû pour les fonds en euros de l'assurance-vie. Même si les rendements restent positifs, ils devraient toutefois marquer le pas par rapport à l'an dernier. Premier à avoir annoncé ses rendements annuels - dès la fin novembre 2011 - AXA France affiche des performances en repli de 0,3 points (soit environ 10 % de moins). Une annonce qui devrait donner le "la". Pour rappel, la baisse est constante sur ce type de produit depuis une dizaine d'année. Dans son ensemble, les fonds en euros servaient en moyenne 5,3 % de rendement net en 2000, contre 3,40% en 2010. Ces taux en repli comptent au nombre des facteurs poussant actuellement les épargnants à se détourner de ce type de placement. Ainsi, en octobre 2011, l'assurance-vie a connu pour le deuxième mois consécutif une collecte nette négative.

Les raisons de cette contre-performance

Comment expliquer plus particulièrement la mauvaise performance pour l'année écoulée ? Les fonds en euros sont investis sur des classes d'actifs (principalement en obligations, puis en actions, en monétaire, éventuellement en immobilier) qui n'ont pas offert de belles performances en 2011. Tout d'abord, dans un climat d'aversion au risque, les titres de dette (obligations) les plus sûrs ont offert des coupons peu élevés. Ensuite, les actions n'ont pas pu jouer leur rôle de "moteur de performance", pour deux raisons. En plus du repli des indices boursiers observé à partir de la mi-2011, les assureurs ont dû réduire leur exposition aux actions répondre à leurs contraintes réglementaires.

L'immobilier pour retrouver du souffle ?

A l'avenir le surplus de performance proviendra-t-il de l'immobilier ? Les assureurs - également propriétaires de logements et de biens commerciaux - alimentent aussi leurs fonds en euros avec les loyers perçus. Par exemple, AXA France compte s'appuyer davantage sur l'immobilier et les loyers, en s'orientant davantage vers les biens commerciaux (bureaux, boutiques...) qui offrent des rendements plus élevés que le résidentiel, et en s'implantant davantage hors de l'Hexagone.

Puiser dans les réserves

Pour servir les performances indiquées, certains assureurs puisent dans les réserves de leur "provision pour participation aux excédents". C'est le cas, par exemple, d'AXA France qui indique avoir employé sa réserve "dans les mêmes proportions" en 2010 qu'en 2011. A l'inverse, le fait d'apporter une performance sans utiliser cette réserve est présenté par la compagnie d'assurance Carac par exemple comme une performance en soi.

(1) Le rendement net de 3,70 % est accordé à deux conditions : une épargne minimale de 50.000 euros, investie à 25 % en unités de compte. Si une seule condition est remplie, le taux est de 3,15 %. (2) Contrat éligible à la formule "Accumulator Retraite". Si la formule est activée, le rendement est de 3,70 % en 2011.

Edouard LEDERER