Bfor#Mag

PEA, CTO comment faire son choix ?

2018-07-04
mag bforbank homme qui travaille

Compte-titres ordinaire et Plan d’épargne en actions : souplesse, fiscalité, univers d’investissement, comment faire le bon choix pour investir en valeurs mobilières ?

Pour la détention et la gestion de titres, en direct ou via des OPCVM, un investisseur a le choix entre deux principaux supports : le compte-titres ordinaire (CTO) et le plan d'épargne en actions (PEA).Fonctionnement, horizon de placement, souplesse d’utilisation mais aussi régime fiscal applicable, posez-vous les bonnes questions avant de faire votre choix.

PEA et CTO : des univers d’investissements différents

Pour choisir la formule qui sera la mieux adaptée à vos besoins et correspondra le mieux à vos attentes, il faut mettre en parallèle PEA et CTO. En premier lieu, il convient de comparer leurs univers d’investissement, autrement dit les titres sur lesquels il est possible d'investir au sein de chaque support.

Sur un compte titres ordinaire, il est possible de détenir toutes sortes de titres, de toutes zones géographiques. C’est donc un gage de grande souplesse puisque vous pourrez y loger actions et obligations, trackers et warrants, mais aussi OPCVM, sans restriction géographique.

En revanche le PEA est réservé aux actions européennes*. Toutefois en pratique, différentes techniques de gestion sont utilisées par les gérants pour investir sur d’autres zones que l’Europe via des OPCVM ou encore trackers -ETF- gérés dans le respect des conditions d’éligibilité au PEA.

Une fiscalité très avantageuse dans le PEA

Le CTO a gagné récemment en attractivité fiscale depuis l’instauration en janvier 2018 du prélèvement forfaitaire unique à 30 % dont 12,80 % au titre de l’impôt sur le revenu et 17,20 % au titre des prélèvements sociaux. Ainsi dividendes, coupons obligataires mais aussi plus-values de cessions sont imposées à 12,80 % alors qu’auparavant ils étaient soumis au barème progressif. A noter que ce dernier subsiste dans le nouveau régime, mais uniquement à titre optionnel et global.

Mais dans le cadre du PEA, au-delà de 5 ans de détention, les gains sont totalement exonérés de fiscalité -une limite existe toutefois pour les dividendes des titres non côtés- et seuls les prélèvements sociaux restent dus, lors d’un retrait partiel ou à la clôture.

Le PEA est donc à privilégier pour les épargnants qui ont une vision long terme car ils ne doivent pas oublier que tout retrait avant 8 ans entraine :

  • une clôture du PEA,

  • et si cette dernière intervient avant 5 ans, une imposition sur le revenu (hors P.S.) des gains à des taux pénalisants (22,50 % avant 2 ans et 19,50 % entre 2 et 5 ans).

Les sommes restent donc indéniablement plus disponibles dans un CTO, le PEA ayant des contraintes dues à un régime fiscal de faveur soumis à une condition de durée détention.

CTO et PEA sont des produits complémentaires

Le PEA reste donc un oasis fiscal et même incontournable pour ceux qui privilégient les placements en actions et acceptent leur risque inhérent. Mais en raison des contraintes liées aux limites de plafond de versements, d’univers d’investissement ou de disponibilités, il est souvent utilisé en complément du CTO.

Pour rappel l’ouverture d’un PEA est réservée aux personnes physiques fiscalement domiciliées en France, chaque contribuable ne pouvant détenir qu’un seul PEA soit deux pour un couple marié ou pacsé. Alors qu’un épargnant peut détenir autant de CTO qu’il souhaite.

N’oubliez pas que l’avantage fiscal du PEA étant lié à sa durée de détention, il peut être judicieux d’ouvrir un plan avec un premier versement même faible? pour faire courir le calcul du délai de 5 ans. L’absence de frais de garde ou de tenue de compte généralement pratiquée dans les banques en ligne, permet de "prendre date".

Si vous possédez déjà un PEA, toute opération de transfert de compte vers un autre établissement maintient l’antériorité fiscale.

* L'émetteur doit avoir son siège social dans l'Union européenne, en Islande, en Norvège ou au Lichtenstein.

Crédit photo : Pixelfit

Envie d'en profiter ? Téléchargez l'appli !

Toute votre banque tient dans votre poche.
Découvrez une nouvelle expérience humaine et digitale sur iOS et Android.

Nos derniers articles

Parlons budget

3 méthodes pour organiser son budget en couple

Même s’il n’existe pas de méthode infaillible ou imposée, on vous propose trois manières différentes de répartir les dépenses au sein du couple… avec leurs avantages et leurs inconvénients !

Parlons argent

Couple et argent : 6 erreurs à éviter pour bien gérer son budget

Parce que l’argent ne doit pas être un sujet tabou au sein du couple, on fait un tour d’horizon des sujets indispensables à aborder… même si ce n’est pas toujours simple !

Parlons argent

Episode 5 : réagir en cas de fraude

Un manque d'attention peut malheureusement laisser le champ libre à une fraude bancaire. Si cela vous arrive, le plus important est de réagir rapidement. Petite mise en situation pour apprendre tous les réflexes à avoir en cas de fraude. Car oui, ce genre de situation peut arriver à tout le monde, même à vous !

Parlons argent

Episode 4 : éviter les fraudes à la carte bancaire

Vous remarquez des débits étranges sur votre compte ? Une fraude à la carte bancaire pourrait bien en être à l'origine. Votre carte, c'est votre lien direct avec votre compte et votre argent. Il est donc indispensable de la protéger au maximum. On vous donne les astuces !

Parlons argent

Episode 3 : détecter un site miroir

Un site miroir, c'est un site qui ressemble comme deux gouttes d'eau à un vrai site. A une différence près : il est conçu pour vous piéger et vous voler de l'argent. Nous vous donnons les clés pour détecter les sites miroir et les ainsi les boycotter !

Parlons argent

Episode 2 : se protéger de l'arnaque au faux conseiller

La fraude au faux conseiller est sans doute la plus répandue. Souvent très bien ficelée, elle est parfois difficile à détecter. Voici une petite mise en situation pour vous familiariser avec cette arnaque et l'éviter à tout prix !

Parlons argent

Episode 1 : déjouer le phishing

Le phishing, l'hameçonnage, on en entend parler en se pensant intouchable. Pourtant, une minute d'inattention peut vous faire tomber dans le piège. Heureusement, il existe de petites règles simples à connaître pour ne plus jamais se faire avoir !

Parlons argent

Les avantages financiers (ou non) du PACS

Grâce au mécanisme de la déclaration commune, le Pacs offre l’opportunité d’optimiser sa fiscalité personnelle. Un constat qui se vérifie d’autant plus en cas de disparités de revenus importantes entre conjoints. Faisons le point !

Parlons budget

Nos conseils pour bien gérer votre budget familial

Construire et suivre son budget familial, consulter régulièrement ses comptes, anticiper les achats importants… On vous partage quelques conseils pour bien gérer le budget de toute la famille.

Parlons tendances

Congé sabbatique : comment en profiter en tant que salarié ?

Ancienneté, activité dans l’entreprise, délai de carence entre deux congés : on vous dit tout sur les conditions pour obtenir un congé sabbatique.

Parlons budget

Tout ce qui change en février pour votre budget

Energie, péages, taux de crédit immobilier : on vous en dit plus sur ce qui change pour votre porte-monnaie au 1er février 2024.

Parlons budget

Tout ce qui change en mars pour votre budget

Au menu de ce mois de mars 2024 : du changement concernant la retraite complémentaire, du nouveau dans les rayons de votre supermarché ou encore une cure de jouvence pour le label ISR.