Bfor#Mag

PEA : comment les retraits et les versements sont désormais facilités ?

2021-09-24
PEA : comment les retraits et les versements sont désormais facilités ?

Loi de Finances pour 2019, loi Pacte : comment contribuent-elles à simplifier versements et retraits sur un PEA ou un PEA-PME ?

Le Gouvernement veut dynamiser le financement des PME françaises. Parmi les mesures de la loi Pacte*du 23 mai 2019, la simplification du fonctionnement des PEA et PEA-PME devrait contribuer à rendre ces produits plus attractifs. Désormais, un retrait partiel après 5 ans suivant l’ouverture n’entraîne plus sa clôture. Auparavant seul un retrait partiel après 8 ans évitait la clôture du PEA. Le plan continue alors de fonctionner en franchise d'impôt sur le revenu et surtout un versement devient possible après un retrait partiel. Ces mêmes retraits n’empêchent plus de réaliser de nouveaux versements.

Pour un retrait avant 5 ans, l’imposition des gains est désormais au taux unique de 12,80 %. Ce retrait entraîne toujours la clôture mais il existe de nouvelles dérogations pour que le plan soit maintenu. Décryptage.

Un plan d’épargne en actions (PEA) moins contraignant

Parmi les reproches faits par les épargnants au plan d’épargne en actions, PEA ou encore PEA-PME, figure son manque de souplesse lorsque l’épargnant voulait sortir de l’argent de son PEA. Pour rappel, avant la loi Pacte, hors certains cas très spécifiques, tout retrait avant 8 ans entrainait la clôture du plan et tout retrait partiel -possible à partir de 8 ans- empêchait d’effectuer de nouveaux versements. Versements et retraits sur un plan d’épargne en actions (PEA) deviennent désormais moins contraignants. 

Ainsi, il n’y a plus besoin d'attendre 8 ans pour pouvoir effectuer un retrait partiel sans que celui-ci n'entraîne la clôture du PEA. Votre PEA a plus de 5 ans ? En cas de retrait partiel après 5 ans, le plan continue de fonctionner et surtout s’y ajoute la possibilité d’effectuer de nouveaux versements dans la limite des plafonds autorisés.

Avec un PEA -même ceux déjà ouverts- plus souple et plus attractif, les épargnants gagnent en liberté dès 5 ans de détention notamment  lors d'un retrait de liquidités. En résumé, les principaux avantages du PEA après 5 ans :

  • le retrait partiel devient possible après 5 ans : il n'entraîne pas la clôture, et permet de continuer les versements sur ce plan,

  • le gain net réalisé reste exonéré d’impôt sur le revenu et soumis aux prélèvements sociaux (P.S). 

Des dérogations à la fermeture du PEA en cas de retrait avant 5 ans

Lorsque votre PEA n’a pas 5 ans, tout retrait continue d’entrainer la clôture mais la loi prévoit de nouvelles dérogations qui maintiennent le plan ouvert dans certaines situations. C’est le cas lorsque l’opération de retrait a pour cause le licenciement, l’invalidité ou la mise à la retraite anticipée du titulaire du plan ou de son conjoint ou de son partenaire lié par un Pacs (art. L. 221-32, II, al. 3 du Comofi).

Subsistent les retraits dits “loi Dutreil” (même article L.221-32) qui permettent avant 5 ans de conserver son plan et que les gains réalisés sur le PEA ne soient pas imposés à l’IR, si le montant du retrait est affecté sous certaines conditions au financement de la création ou la reprise d’une entreprise. L’exonération est acquise quelle que soit l’antériorité du PEA, notamment à condition d’affecter les sommes issues du PEA dans les trois mois qui suivent le retrait.

Clôture du PEA avant 5 ans : une fiscalité allégée

Quelle est l’imposition du PEA ? Quelle est la fiscalité d’un retrait avant 2 ans ? Comment sortir de l’argent d’un PEA ? Depuis le 1er janvier 2019, les gains en cas de rachat effectué sur un PEA avant l'expiration de la 5e année (qui entrainent donc sa clôture) sont imposés dans les conditions de droit commun, c'est-à-dire soumis au prélèvement forfaitaire unique (PFU) au taux de 12,8 % (hors P.S), sauf option globale pour le barème progressif. Pour rappel, auparavant les taux d’imposition (hors P.S) étaient de 22,50 % lors d’un retrait entre 0 et 2 ans et de 19 % lorsqu’il intervenait entre 2 et 5 ans.

*plan d'action pour la croissance et la transformation des entreprises

Crédit photo : Getty images

Envie d'en profiter ? Téléchargez l'appli !

Toute votre banque tient dans votre poche.
Découvrez une nouvelle expérience humaine et digitale sur iOS et Android.

Nos derniers articles

Parlons argent

Episode 3 : détecter un site miroir

Un site miroir, c'est un site qui ressemble comme deux gouttes d'eau à un vrai site. A une différence près : il est conçu pour vous piéger et vous voler de l'argent. Nous vous donnons les clés pour détecter les sites miroir et les ainsi les boycotter !

Parlons argent

Episode 1 : déjouer le phishing

Le phishing, l'hameçonnage, on en entend parler en se pensant intouchable. Pourtant, une minute d'inattention peut vous faire tomber dans le piège. Heureusement, il existe de petites règles simples à connaître pour ne plus jamais se faire avoir !

Parlons argent

Episode 4 : éviter les fraudes à la carte bancaire

Vous remarquez des débits étranges sur votre compte ? Une fraude à la carte bancaire pourrait bien en être à l'origine. Votre carte, c'est votre lien direct avec votre compte et votre argent. Il est donc indispensable de la protéger au maximum. On vous donne les astuces !

Parlons argent

Episode 5 : réagir en cas de fraude

Un manque d'attention peut malheureusement laisser le champ libre à une fraude bancaire. Si cela vous arrive, le plus important est de réagir rapidement. Petite mise en situation pour apprendre tous les réflexes à avoir en cas de fraude. Car oui, ce genre de situation peut arriver à tout le monde, même à vous !

Parlons argent

Episode 2 : se protéger de l'arnaque au faux conseiller

La fraude au faux conseiller est sans doute la plus répandue. Souvent très bien ficelée, elle est parfois difficile à détecter. Voici une petite mise en situation pour vous familiariser avec cette arnaque et l'éviter à tout prix !

Parlons argent

Les avantages financiers (ou non) du PACS

Grâce au mécanisme de la déclaration commune, le Pacs offre l’opportunité d’optimiser sa fiscalité personnelle. Un constat qui se vérifie d’autant plus en cas de disparités de revenus importantes entre conjoints. Faisons le point !

Parlons budget

Nos conseils pour bien gérer votre budget familial

Construire et suivre son budget familial, consulter régulièrement ses comptes, anticiper les achats importants… On vous partage quelques conseils pour bien gérer le budget de toute la famille.

Parlons tendances

Congé sabbatique : comment en profiter en tant que salarié ?

Ancienneté, activité dans l’entreprise, délai de carence entre deux congés : on vous dit tout sur les conditions pour obtenir un congé sabbatique.

Parlons budget

Tout ce qui change en février pour votre budget

Energie, péages, taux de crédit immobilier : on vous en dit plus sur ce qui change pour votre porte-monnaie au 1er février 2024.

Parlons argent

PLFSS 2024 : les changements concernant vos aides et vos remboursements médicaux

Découvrez tout ce qui change pour les particuliers après le vote du budget de la Sécurité sociale.

Parlons vous & nous

Google UX Benchmark : BforBank élue meilleur parcours client d’entrée en relation

En 2023, le Google Finance UX Benchmark met BforBank à l’honneur et lui décerne la première place dans la catégorie « Banque ». On vous en dit plus !

Parlons budget

Comment organiser mon budget en 2024 ?

Règle arithmétique, gestion en fonction de ses projets ou organisation dictée par la temporalité des besoins : on vous propose trois méthodes différentes pour une gestion budgétaire qui vous ressemble.