A lire dans la même thématique

Imposition des multinationales : que sait-on déjà ?

Où en sont les efforts internationaux des pays pour réformer la fiscalité mondiale des entreprises et instaurer un impôt minimum ?

Les comptes épargnes (livrets d’épargne, plan d’épargne PEL, PER…) ne donnent pas accès aux mêmes services que les comptes bancaires classiques.

Disponibilité, rémunération, services associés : compte bancaire et compte épargne savent cultiver leurs différences… tout en restant complémentaires.

Le compte épargne est gratuit

Un compte épargne est gratuit pour celui qui le détient.

Un compte bancaire donne accès à un certain nombre de services supplémentaires, notamment des moyens de paiement (carte bancaire, chèque…) ou des garanties d’assurance et d’assistance liées à la carte bancaire.

Dans certains établissements bancaires, ces services donnent lieu à une rémunération sous forme de cotisation bancaire. Des frais peuvent également s’appliquer en cas d’incident, notamment lorsque la banque met à disposition une facilité de caisse (découvert).

Bon à savoir

Vous êtes à la recherche d’un compte épargne sûr, disponible et sans frais ? Découvrez le Livret d’épargne BforBank.

Les dépôts sur le compte bancaire ne sont pas rémunérés

Sauf exceptions, les dépôts sur compte courant ne sont pas rémunérés.

Seul le compte épargne permet de cumuler des intérêts ou d’obtenir des avantages spécifiques. Le plan d’épargne logement (PEL) permet par exemple de générer des droits à prêt. Grâce à ces droits à prêts, l’épargnant peut ensuite contracter un prêt immobilier pour une certaine durée et avec un taux d’emprunt défini à l’avance.

Bon à savoir

Selon le type de livret (réglementé ou non), une fiscalité différente peut s’appliquer.

Il n’est pas possible d’effectuer un règlement avec un compte épargne

Vous ne pouvez pas effectuer de paiement directement depuis un livret d’épargne, par virement bancaire ou par prélèvement. Vous devez faire transiter les fonds par votre compte courant pour régler une dépense avec votre épargne.

A l’inverse, un compte courant permet de réaliser tout type d’opération bancaire.

L’argent n’est pas disponible de la même manière sur un compte courant ou un compte épargne

Sur un compte courant, votre argent est disponible immédiatement.

Sur certains types de comptes épargne, comme les comptes à terme, le Plan d’épargne logement (PEL) ou le Compte épargne logement (CEL), vous pouvez être amené à bloquer volontairement votre argent pendant une période plus ou moins longue, en contrepartie d’une rémunération plus attractive. Les livrets d’épargne réglementés (Livret A et LDDS) permettent d’avoir accès à une épargne de précaution disponible à tout moment pour pallier les imprévus.

Tous les comptes classiques et livrets d’épargne ne peuvent pas être ouverts à deux

Certains livrets d’épargne sont nominatifs, comme le Livret A ou le Livret Développement Durable et Solidaire (LDDS). D’autres livrets d’épargne, notamment les livrets bancaires non réglementaires, peuvent être ouvert avec deux titulaires.

Dans la plupart des banques, en revanche, il est possible d’ouvrir un compte joint pour gérer son budget à deux. Le compte classique est idéal pour effectuer les dépenses du couple.

En résumé, compte bancaire et compte épargne sont complémentaires. Le compte épargne joue le rôle de réserve de trésorerie pour faire face à des dépenses ponctuelles ou imprévues, et ainsi éviter le risque de découvert sur le compte bancaire. Le compte épargne permet aussi de faire fructifier une épargne au lieu de la laisser sur son compte courant.

Crédit photo : Getty images