A lire dans la même thématique

Champagne !

Qu’il soit de grandes marques ou de vignerons confidentiels, le champagne a toujours la cote pour les fêtes. Nos meilleures bouteilles pour célébrer la fin d'année en beauté.

Vivre les fêtes de fin d’année hors des frontières de l’Hexagone, voici comment faire de Noël une bulle magique entre fin de cycle et nouveau départ.

01 décembre 2017

La Rédaction

En résumé ? Quittez tout pour tout oublier, et découvrez les destinations idéales d’un Noël inoubliable !

New York

S’il est une capitale dans laquelle il fait bon fêter Noël, il s’agit bien de la reine américaine, plébiscitée par les voyageurs de fin d’année. Le sapin de Noël géant se dresse au pied du Rockefeller Center depuis 1931, les grands magasins rivalisent d’imagination pour des décors féériques et les spectacles de Noël se multiplient, des rues jusqu’aux théâtres de Broadway. Autant d’attractions élevées au rang de légendes par les films et séries de notre enfance, réalisant deux rêves en un voyage : découvrir la capitale des États-Unis et vivre un Noël de conte de fées ! D’ailleurs, une fois sur place, pourquoi ne pas pousser plus loin ? Los Angeles, Miami, San Francisco ou la voisine Montréal suivent de près la Grosse Pomme sur le podium des incontournables de Noël.

Sydney

Tant qu’à voyager, autant voyager loin, parfois même jusqu’à Sydney. Seconde destination préférée des français passant Noël à l’étranger, juste derrière New York, Sydney promet un Noël hors des sentiers battus à ceux que le froid rebute. Autrement dit ? Soleil, surf et guirlandes dans les palmiers, pour un budget élevé, certes, mais des vacances inoubliables et des échanges de cadeaux en maillot de bain sur la plage.

Londres

À peine plus de deux heures suffisent à rallier la capitale anglaise en train, au départ de Paris. Une aubaine d’autant plus valable depuis l’annonce du Brexit et la baisse de la livre anglaise, faisant le bonheur des amateurs de shopping… Mieux, Londres se pare de couleurs de fête à l’approche de Noël, illuminant rues et palais de couleurs féériques. Si le dépaysement y est moins garanti que du côté de Sydney, le plaisir d’un thé sous les ors de Big Ben vaut bien deux heures de train.

La Finlande

Impossible de faire plus mythique que la Laponie finlandaise, berceau officiel du Père Noël : la destination n’est pas la favorite, mais n’en reste pas moins incontournable. Forêts de sapins et troupeaux de rennes y entourent le village du Père Noël, à Rovaniemi, sur le cercle polaire. Et si les enfants y récoltent les souvenirs à la pelle, les adultes ne boudent pas leur plaisir, entre promenades en traîneau et vitrines illuminées dans les rues enneigées.

Crédit photo : istock