A lire dans la même thématique

Succession sans enfants ni conjoint : qui hérite ?

Lorsqu’aucun conjoint, ni enfant, n’est amené à hériter, la loi prévoit qui sont les héritiers. Mais il est aussi alors possible d’organiser sa succession dans un cadre de très grande liberté.

Mettre en place des technologies d’authentification forte pour utiliser des services bancaires en toute sécurité et simplicité constitue l’un des défis à relever par les banques.

Mettre en place des technologies d’authentification forte pour utiliser des services bancaires en toute sécurité et simplicité constitue l’un des défis à relever par les banques. La biométrie, la cryptographie, mais également l’intelligence artificielle sont au cœur des innovations en matière d’authentification.

En 2018, la nouvelle régulation européenne sur les services de paiement (DSP2) a imposé aux banques de généraliser le système de sécurisation des transactions en ligne avec des systèmes comme 3-D Secure ou Verified by Visa. En plus du numéro de carte et de son cryptogramme, ce type de solutions permet aux marchands et aux banques de contrôler l’identité des internautes par le biais d’un code envoyé par SMS. Grâce à ces mesures, le taux de fraude aurait déjà diminué, et ce n’est qu’un exemple parmi d’autres, des protocoles de renforcement de la sécurité en cours de développement dans le secteur bancaire. En effet, certaines banques sont en train de tester ou déployer de nouvelles méthodes sécurisées pour payer ou accéder à des services bancaires tels que l’authentification biométrique (empreintes digitales, voix, reconnaissance faciale, etc.), le selfie, Face ID d’Apple, la cryptographie, ou encore des technologies basées sur l’intelligence artificielle pour analyser le comportement des clients.

Des systèmes d’authentification multicanaux

S’authentifier et signer des transactions bancaires à distance via un terminal mobile, voici les promesses du mode d’authentification par selfie. Lancée progressivement en 2018 dans de nombreux pays par le géant des cartes bancaires Visa, l’application Visa ID Intelligence permet aux consommateurs d’utiliser au choix la reconnaissance faciale ou l’enregistrement d’empreintes digitales pour effectuer leurs transactions, sans avoir à saisir de mot de passe. De même, des cartes EMV biométriques (Visa) commencent à intégrer un capteur d’empreintes digitales pour simplifier les paiements avec ou sans contact. Depuis quelques mois, certaines banques, dont BforBank en France, proposent aux possesseurs d’iPhone X d’accéder à leur compte en un clin d’œil, grâce à la technologie de reconnaissance faciale 3D Face ID d’Apple. L’authentification vocale est également une autre technique biométrique expérimentée actuellement par plusieurs banques françaises, et déjà adoptée par plusieurs institutions bancaires britanniques. Une start-up israélienne défend, quant à elle, une application de cryptographie permettant d’identifier les clients par l’écriture d’une ou plusieurs lettres sur un écran tactile. En attendant une éventuelle standardisation, la plupart des banques exploitent l’intelligence artificielle afin d’analyser le comportement de l’utilisateur et déterminer si des étapes d’authentification (biométriques, ou autres) sont nécessaires. La révolution est en marche !

Crédit photo : Geber86