• Compte Bancaire
    Jusqu'à 120€ offerts

    Pour une 1ère ouverture d'un Compte Bancaire et d’un Livret d’épargne BforBank jusqu'au 05 septembre 2017

    80€ offerts* pour votre Compte Bancaire BforBank
    + 40€ offerts* pour votre Livret d'épargne BforBank

    *Offres soumises à conditions

  • Livrets
    3% pendant 2 mois

    jusqu'à 75 000€*. Et 40€ offerts sur le Livret d'épargne BforBank
    en maintenant un encours min. de 20 000€ jusqu'au 31/12/2017.
    Pour une 1ère ouverture d'un Livret jusqu'au 05 septembre 2017.
    *Offres soumises à conditions

  • Assurance-vie
    150€ offerts*

    Pour une première adhésion au contrat BforBank Vie
    jusqu'au 31 août 2017 avec un versement initial minimum
    de 3 000€ dont 25% minimum investis en unités de compte
    non garanties en capital. 
    *Offre soumise à conditions

  • Bourse
    1 000€ de courtage remboursés
    jusqu’au 30 septembre 2017 et 80€ offerts

    pour une 1ère ouverture ou transfert d'un compte-titres, 
    d'un PEA et/ou d'un PEA-PME jusqu'au 05 septembre 2017* 
    *Offre soumise à conditions

  • OPCVM
    80€ offerts
    et 1 000€ de courtage remboursés *

    jusqu'au 30/09/2017 pour une 1ère ouverture
    ou transfert d'un compte-titres, d'un PEA
    et/ou d'un PEA-PME jusqu'au 05 septembre 2017

    *Offre soumise à conditions

  • Crédit conso
    Vos projets n'attendent pas !

    BforBank vous propose, avec son partenaire CréditLift,
    une solution de financement flexible qui s'adapte
    à vos envies, vos besoins et votre situation.

    Un crédit vous engage et doit être remboursé.
    Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

  • Crédit immobilier
  • Le Mag
A lire dans la même thématique

Frais d’agence immobilière, combien ça coûte ?

Vous êtes sur le point de louer un logement ? Voici ce que l’agent immobilier peut vous réclamer au titre des frais d’agence.

La chute des taux de crédit immobilier rend-elle vraiment plus intéressante l'achat de votre résidence principale ?

11 juillet 2016

Installée depuis plusieurs mois, la baisse continue des taux de crédit immobilier a certes encouragé de nombreux primo-accédants à se lancer dans l'acquisition de leur résidence principale. Pour autant, est-il forcément plus intéressant de vous lancer dans cet achat ?

Pourquoi devenir propriétaire de votre résidence principale ?

Être propriétaire de sa résidence principale est une idée chère au cœur des Français et comporte de gros avantages :

  • s'assurer une sécurité de logement en cas de chômage ou une fois à la retraite,
  • se constituer un patrimoine immobilier que l'on pourra transmettre à ses enfants,
  • pouvoir aménager sa maison comme on l'entend et savoir que les travaux investis le sont dans un bien qui vous appartient,

les taux de crédit immobilier sont actuellement à des taux particulièrement bas, la conjoncture est donc favorable pour devenir propriétaire.

Pourquoi rester locataire de votre résidence principale ?

Malgré tout, choisir de rester locataire peut être une stratégie payante :

  • Vous pouvez louer un bien d'une superficie ou une localisation qui serait trop chère à l'achat pour votre budget. Vous privilégiez ainsi votre qualité de vie.
  • Vous gardez une liberté de mouvement : vous n'avez qu'un préavis à donner pour déménager à l'autre bout de la France ou pour passer d'un studio à un trois pièces.
  • Vous gardez une capacité d'emprunt intacte, ce qui peut vous permettre de réaliser un achat locatif. Vous pouvez par exemple acquérir un studio destiné à la location estudiantine, ce qui vous permet de vous constituer un début de patrimoine immobilier tout en finançant votre prêt grâce aux revenus locatifs et en défiscalisant (dispositif Pinel par exemple)

A chaque profil son projet

Les primo-accédants ont souvent l'impression que payer un loyer revient à "jeter l'argent par les fenêtres", tandis que payer les mensualités d'un crédit leur permet de capitaliser.

La logique est exacte mais mérite d'être nuancée : dans une location, une part non négligeable du loyer - entre 20 et 50 % - ne bénéficie pas directement au propriétaire mais sert à couvrir les charges et les travaux d'entretien. En devenant propriétaire il faudra donc penser à ajouter ce coût aux mensualités de votre crédit puisque ces dépenses seront désormais à votre charge.

Pour déterminer si vous avez plus intérêt à devenir propriétaire ou à rester locataire, vous devez donc définir votre projet et vos priorités et bien calculer l'ensemble des dépenses inhérentes à la location et à l'achat.