A lire dans la même thématique

Faire un don en 2018 : comment allier générosité et avantage fiscal

Lorsque vous effectuez un don auprès d’un organisme d'intérêt général, vous faites preuve de générosité tout en diminuant votre impôt sur le revenu.

La chute des taux de crédit immobilier rend-elle vraiment plus intéressante l'achat de votre résidence principale ?

11 juillet 2016

Installée depuis plusieurs mois, la baisse continue des taux de crédit immobilier a certes encouragé de nombreux primo-accédants à se lancer dans l'acquisition de leur résidence principale. Pour autant, est-il forcément plus intéressant de vous lancer dans cet achat ?

Pourquoi devenir propriétaire de votre résidence principale ?

Être propriétaire de sa résidence principale est une idée chère au cœur des Français et comporte de gros avantages :

  • s'assurer une sécurité de logement en cas de chômage ou une fois à la retraite,
  • se constituer un patrimoine immobilier que l'on pourra transmettre à ses enfants,
  • pouvoir aménager sa maison comme on l'entend et savoir que les travaux investis le sont dans un bien qui vous appartient,

les taux de crédit immobilier sont actuellement à des taux particulièrement bas, la conjoncture est donc favorable pour devenir propriétaire.

Pourquoi rester locataire de votre résidence principale ?

Malgré tout, choisir de rester locataire peut être une stratégie payante :

  • Vous pouvez louer un bien d'une superficie ou une localisation qui serait trop chère à l'achat pour votre budget. Vous privilégiez ainsi votre qualité de vie.
  • Vous gardez une liberté de mouvement : vous n'avez qu'un préavis à donner pour déménager à l'autre bout de la France ou pour passer d'un studio à un trois pièces.
  • Vous gardez une capacité d'emprunt intacte, ce qui peut vous permettre de réaliser un achat locatif. Vous pouvez par exemple acquérir un studio destiné à la location estudiantine, ce qui vous permet de vous constituer un début de patrimoine immobilier tout en finançant votre prêt grâce aux revenus locatifs et en défiscalisant (dispositif Pinel par exemple)

A chaque profil son projet

Les primo-accédants ont souvent l'impression que payer un loyer revient à "jeter l'argent par les fenêtres", tandis que payer les mensualités d'un crédit leur permet de capitaliser.

La logique est exacte mais mérite d'être nuancée : dans une location, une part non négligeable du loyer - entre 20 et 50 % - ne bénéficie pas directement au propriétaire mais sert à couvrir les charges et les travaux d'entretien. En devenant propriétaire il faudra donc penser à ajouter ce coût aux mensualités de votre crédit puisque ces dépenses seront désormais à votre charge.

Pour déterminer si vous avez plus intérêt à devenir propriétaire ou à rester locataire, vous devez donc définir votre projet et vos priorités et bien calculer l'ensemble des dépenses inhérentes à la location et à l'achat.