A lire dans la même thématique

Imposition des multinationales : que sait-on déjà ?

Où en sont les efforts internationaux des pays pour réformer la fiscalité mondiale des entreprises et instaurer un impôt minimum ?

La question se pose légitimement quand on envisage son futur projet immobilier : faut-il acheter ou louer son logement ?

20 mai 2021

La Rédaction

La question se pose légitimement quand on envisage son futur projet immobilier : faut-il acheter ou louer son logement ? Éléments de réponse pour celles et ceux qui habitent dans l’une des 10 plus grandes villes de France.

Une étude publiée par le site internet Save.immo en avril 2021 compare les budgets achat et location dans les 10 plus grandes villes de France1. En voici les principaux enseignements.

Lyon, Bordeaux : des villes où les frais d’acquisition sont vite amortis

Les frais d’acquisition d’un logement comprennent les frais d’emprunt, frais de notaire, honoraires d’agence. Dans la plupart des grandes villes françaises, ces frais sont très vite amortis, la plupart du temps inférieur à un an. Il suffit ainsi de 6 mois à Lyon, 9 mois à Bordeaux ou encore 11 mois à Paris et 12 mois à Nice, Strasbourg ou Lille.

Ces villes où être locataire est moins rentable que d’être propriétaire

Pour arbitrer entre achat et location, il faut effectuer ce qu’on appelle le bilan de l’opération immobilière. Cela revient à comparer les coûts liés à la location et les dépenses générées par un achat immobilier (prix du bien, frais d’acquisition, coût du crédit, assurance emprunteur…), et voir ce qui l’emporte.

Résultat, dans des villes comme Paris, Lyon, Marseille, Lille, Nice, Nantes, Toulouse ou Bordeaux, la durée maximale où la location est plus intéressante que l'achat est de 2 ans. Cette durée peut aller jusqu’à 3 ans dans une ville comme Montpellier. Au-delà de ces durées, il est plus intéressant financièrement d’être propriétaire que locataire. En choisissant un crédit immobilier adapté à votre situation personnelle, vous avez l’opportunité de réduire le coût de l’achat immobilier et de le rendre encore plus intéressant par rapport à la location.

Bon à savoir

Besoin d’aide pour estimer votre capacité d’emprunt ? Découvrez notre simulateur de crédit immobilier.

Achat immobilier : voir au-delà du bilan de l’opération

Au-delà du bilan de l’opération et de sa dimension purement financière, l’achat immobilier génère des bénéfices tels que la satisfaction de ne pas verser des loyers à fond perdu.

Autre atout non négligeable de l’acquisition, cela permet de se constituer un capital pour le futur, sous la forme d’une épargne "forcée" qui serait peut-être passée dans la consommation s’il n’y avait pas eu d’achat immobilier. Ce capital peut ensuite être utilisé pour financer, en tout ou partie, une nouvelle acquisition immobilière. Cette forme d’effet boule de neige permet d’augmenter progressivement la taille du logement occupé, de viser un meilleur emplacement voire de réaliser un investissement locatif en complément de la résidence principale.

1https://save.immo/blog/vaut-il-mieux-etre-proprietaire-ou-locataire-de-sa-residence-dans-les-10-plus-grandes-villes-de-france/

Crédit photo : Gettyimages