A lire dans la même thématique

Point marchés Amundi - Octobre 2021

Elections allemandes, inflation, politiques des banques centrales, situation en Chine, quels impactent sur les marchés financiers ? Quelles convictions en matière de politique d’investissement ?

La domiciliation des revenus fait souvent partie des prérequis pour obtenir un crédit immobilier auprès d’un établissement prêteur. Mais peut-on changer de banque avec un crédit en cours ?

28 septembre 2021

La Rédaction

S’il n’est pas possible de transférer un crédit immobilier comme on le ferait avec un compte bancaire, il existe tout de même des possibilités de changer d’établissement… même lorsqu’on a un crédit en cours.

Peut-on changer de banque avec un crédit immobilier en cours ?

La loi Macron de 2017 facilite le changement de banque en prévoyant un service de mobilité bancaire. Ce service permet en effet à votre nouvelle banque de prendre en charge toutes les démarches liées au changement d’établissement. C’est elle qui se charge à votre place, si vous le souhaitez, de récupérer les informations relatives aux prélèvements valides et aux virements récurrents qui sont en place sur votre compte d’origine, d’informer les différents débiteurs (fournisseurs d’électricité ou d’accès à internet, opérateur téléphonique…) ainsi que votre employeur.

Un vrai gain de temps, donc. Mais le service de mobilité bancaire a pour particularité de concerner uniquement les comptes de dépôt des particuliers. Ainsi, le transfert de compte n’est possible ni pour les produits d’épargne (livrets, assurance-vie…), ni pour les différentes formes de crédits (prêt auto, crédit immobilier…).

Bon à savoir

Le Service de Mobilité Bancaire BforBank se charge à votre place de l’ensemble des démarches administratives nécessaires au transfert de vos opérations vers votre Compte Bancaire BforBank.

Option 1 : vous ouvrez un second compte dans une autre banque

Vous ouvrez un autre compte bancaire (dans une banque en ligne, par exemple). Vous pouvez conserver la domiciliation de vos revenus et demander un compte sans moyens de paiement dans votre banque d’origine. Votre nouveau compte dans un établissement tiers peut vous servir à réaliser l’ensemble de vos autres dépenses, hormis le paiement des mensualités de crédit et de l’assurance emprunteur. Les opérations liées à votre crédit en cours restent dans votre établissement d’origine.

Option 2 : vous demandez un rachat de crédit

Le crédit immobilier n’est pas transférable, mais vous pouvez tout à fait demander à votre nouvelle banque de procéder à un rachat de crédit. 

Attention, cette démarche peut engendrer des coûts supplémentaires. Vous pouvez notamment être amené à verser des pénalités de remboursement anticipé en cas de remboursement de votre crédit en totalité avant l’échéance prévue. Il faut également parfois accepter de payer des frais de dossier, une assurance emprunteur potentiellement plus onéreuse ou encore des frais de garantie. 

Inversement, un rachat de crédit peut aussi vous permettre de réaliser des économies, notamment en obtenant un taux de crédit immobilier plus attractif que celui que vous avez actuellement. 

Solliciter un rachat de crédit doit donc être le fruit d’une décision mûrement réfléchie. Pour en savoir plus, n’hésitez pas à contacter le service client de la banque dont vous souhaiteriez devenir client.

Crédit photos : Getty Images