A lire dans la même thématique

Budget 2019 : ce qui va changer pour le pouvoir d’achat

Taxe d’habitation, cotisations salariales, coups de pouce fiscaux pour vos travaux, quels changements en 2019 ?

Savez-vous comment les banques fixent les taux des crédits immobiliers proposés aux particuliers ?

Vous envisagez une acquisition immobilière ? Qu’il s’agisse de votre résidence principale ou d’un investissement locatif, vous pouvez difficilement vous passer d’un prêt immobilier. Mais il est important de comprendre le taux d'intérêt immobilier, principal paramètre qui détermine le coût total du crédit. Que savoir sur le taux d'intérêt immobilier du crédit ?

Comment a lieu la fixation du taux d'intérêt ?

Les banques ont toujours joué un rôle d’intermédiaire entre prêteurs et emprunteurs. Ainsi c’est grâce aux capitaux confiés par ses clients que la banque va vous permettre d’obtenir un crédit pour acquérir un bien immobilier. Elle va ainsi transformer les fonds acquis en emprunt immobilier.

Lorsqu’il envisage un achat immobilier, l’emprunteur se renseigne auprès des banques pour négocier le meilleur taux d'intérêt qui constitue la donnée la plus importante à prendre en compte. Plus le taux sera élevé, plus le coût total du prêt tous frais inclus risquera d’être élevé.

Le taux proposé par les organismes de crédit varie en fonction de l’évolution des taux sur les marchés financiers mais dépend aussi des caractéristiques de votre projet et de critères qui vous sont propres. Chaque établissement définit sa grille de critères. Citons les plus courants :

  • le capital emprunté ;
  • la durée du crédit immobilier ;
  • les revenus de l’emprunteur ;
  • la part de l’apport personnel ;

Examinez le TAEG pour voir le coût total du crédit

Mais le taux n’est pas le seul indicateur à prendre en compte pour effectuer une meilleure comparaison entre les différentes offres de prêt de différents établissements prêteurs. Toutes les banques sont obligées d’afficher le Taux annuel effectif global ou TAEG appliqué à leurs offres de crédit. Il permet une vision du coût total de votre prêt. En effet, outre le taux d’intérêt du prêt immobilier, il inclut tous les frais subis lors d’un emprunt : le coût de l’assurance, le coût de la garantie (nantissement, hypothèque ou caution), les frais de dossier (souvent offerts par les banques, surtout en ligne).

Le TAEG est exprimé en pourcentage annuel du montant total du crédit.

Crédit photo : istock