A lire dans la même thématique

Immobilier : comment sont calculés les taux de votre crédit ?

Savez-vous comment les banques fixent les taux des crédits immobiliers proposés aux particuliers ?

Vous avez trouver la résidence de vos rêves ? Alors n'attendez pas et faîtes au vendeur une offre d'achat. Mais attention celle-ci doit se faire dans les règles de l'art. Décryptage.

Une fois trouvé le logement de vos rêves, reste à mettre toutes les chances de votre coté pour en devenir propriétaire. Pour prouver votre motivation au vendeur, signez une offre d’achat.

Rédigez votre offre d'achat dans les règles

Une offre d’achat doit être rédigée par écrit et signée de la main des acheteurs (en couple, il faut la signature des deux) dont les noms sont indiqués. Elle doit mentionner l’adresse et la typologie du bien (maison, appartement, nombre de pièces, surfaces, garage, jardin, etc) ainsi que le prix d’achat proposé, qui peut être inférieur au prix de mise en vente. Vous pouvez aussi y faire figurer vos conditions de financement (avec ou sans crédit immobilier). Enfin, elle comporte impérativement une date limite, en général la validité est de 8 jours. Si le vendeur ne répond pas dans le délai, l’offre devient caduque automatiquement.

Cette offre d'achat vous engage…

Remise au vendeur, elle manifeste votre volonté d’acheter son logement à un certain prix. Ce document vous engage, puisque en théorie si votre offre est acceptée, vous signerez dans la foulée un compromis ou une promesse de vente. En pratique, cependant, vous pouvez rompre une offre d’achat, car peu de vendeurs se retournent contre des acheteurs qui changent d’avis. D’autant que la Loi vous fait bénéficier d’un délai de rétractation de 10 jours après la signature de l’avant-contrat (compromis ou promesse de vente). Bon à savoir : aucun paiement ne doit être réalisé avec une offre d’achat, sous peine de nullité.

…Et engage le vendeur

Si vous faites au propriétaire une offre au prix, il est tenu de l’accepter, sauf si un autre acheteur se présente en même temps et lui fait la même offre, auquel cas il peut choisir le dossier qu’il préfère. Si vous lui faites une offre d’achat à un tarif inférieur, il a la possibilité de l’accepter ou de vous faire une contre-proposition. Dans ces deux cas, votre offre devient automatiquement caduque. Une fois l’offre d’achat acceptée par lui, le vendeur ne peut plus se dédire.

Crédit photo : Shapecharge