A lire dans la même thématique

Fonds d’actions internationales : quel bilan et quelles perspectives ?

Les gérants qui investissent en actions internationales, sans distinction de tailles de capitalisation ni ne styles de gestion, sont loin d’obtenir les mêmes résultats.

Le portage immobilier permet à un vendeur d’améliorer sa situation de trésorerie, notamment pour faire face à une situation de surendettement.

27 avril 2021

La Rédaction

Le portage immobilier permet à un vendeur d’améliorer sa situation de trésorerie, notamment pour faire face à une situation de surendettement. La vente n’est cependant pas définitive et le propriétaire peut récupérer son bien au bout de quelques années. Explications.

Le portage immobilier est une vente temporaire qui permet au propriétaire de céder un logement tout en conservant le droit d’y vivre en tant que locataire puis de le racheter plus tard, à un prix déterminé à l’avance.

Portage immobilier : comment ça marche ?

Dans une vente immobilière classique, le vendeur transfère la propriété d’un bien à l’acheteur, en contrepartie d’un prix sur lequel les deux parties se mettent d’accord.

Dans le cadre du portage immobilier, la situation est très différente. Certes, le vendeur transfère la propriété du bien à un investisseur. Mais il se réserve la possibilité de reprendre le bien ultérieurement, s’il en a les moyens.

Quel est l’intérêt du portage immobilier ?

Du point de vue du vendeur, c’est la possibilité de générer une rentrée d’argent rapidement à partir de son patrimoine immobilier, par exemple pour faire face à une situation d’endettement excessif.

Du point de vue de l’investisseur, c’est l’opportunité de bénéficier d’une décote sur le prix du bien. Cette réduction de prix peut varier entre 10 % et 40 % de la valeur estimée, en fonction de l’emplacement notamment. Une moyenne de -20 % est observée.

Bon à savoir

Pour optimiser ses crédits immobiliers, il est aussi possible d’opter pour le rachat de crédit ou bien de regrouper ses différents crédits immobiliers.

Les conditions pour pratiquer le portage immobilier

Le profil et la situation du vendeur ont un impact sur les conditions d’éligibilité au portage immobilier. Ces éléments peuvent aussi conduire à relativiser l’intérêt que représente ce montage. Trois points doivent attirer votre attention :

  • premièrement, la capacité financière du propriétaire. L’évolution prévisible de sa situation patrimoniale et financière doit être compatible avec l’hypothèse d’un rachat du bien, quelques années plus tard ;
  • deuxièmement, l’âge du propriétaire. Les perspectives d’amélioration de la situation financière sont tempérées par les questions d’âge, alors que les revenus baissent souvent à la retraite ,
  • troisièmement, l’emplacement du bien immobilier. Plus le marché est détendu, plus la valeur du bien sera faible et plus la décote sera importante. L’opération est alors susceptible d’être moins intéressante pour le propriétaire.

Le portage immobilier ne doit pas être confondu avec d’autres montages tels que le viager ou encore le démembrement de propriété. Pour en savoir plus, vous pouvez notamment vous rapprocher de votre notaire.

Crédit photo : Getty images