A lire dans la même thématique

Immobilier : comment sont calculés les taux de votre crédit ?

Savez-vous comment les banques fixent les taux des crédits immobiliers proposés aux particuliers ?

Parce que le choix d'une résidence secondaire ne se prend pas à la légère. Voici quelques tuyaux pour ne pas vous tromper.

Si vous rêvez de passer vos week-ends au vert ou vos vacances en bord de mer ou à la montagne, c’est le moment d’acheter une résidence secondaire.

1. Ne négligez pas le coût de fonctionnement

Une maison de vacances coûte cher, car vous devrez souscrire des assurances, abonnements (gaz, électricité…), racheter des meubles, payer une taxe foncière, etc. En plus, il faudra régler chaque année des travaux d’entretien (peinture de volets, tonte du jardin…). En moyenne, une maison de vacances coûte chaque année entre 1 et 2 % de son prix d’achat, ce chiffre pouvant grimper à 4 % pour les belles demeures avec piscine ou grand parc arboré.

2. Vérifiez l’accessibilité

Pour minorer vos coûts, vous pourrez louer votre maison durant les périodes d’inoccupation. Pour attirer le maximum de locataires, elle devra être située dans une région touristique facile d’accès (par train ou aéroport). À défaut, elle restera vide ou les loyers encaissés à la semaine seront très faibles.

3. Visitez et négociez

Pour trouver la maison de vos rêves, commencez par visiter la région, pour être certain qu’elle vous plaît. Ensuite, visitez beaucoup de biens et négociez si vous estimez que le vendeur n’est pas au prix du marché, ce qui est souvent le cas avec une maison de vacances.

Crédit photo : Vasiliki