A lire dans la même thématique

Pensez au SMS pour vos dons aux associations

Le don via un SMS est une nouvelle façon de donner facilement aux organismes caritatifs. Marche à suivre.

Quelles évolutions de choix de vie font les couples français ? L’INSEE nous dévoile tout dans sa dernière étude.

Combien de mariages ? Combien de PACS ? Mais plus précisément quelles sont les pratiques selon les caractéristiques socio démographiques ? Décryptage grâce aux statistiques de la dernière étude démographique de l’INSEE sur les tendances actuelles de la population française ?

228 000 mariages en 2017

L’an dernier 228 000 mariages ont été célébrés en France dont :

  • 221 000 entre personnes de sexe différent soit près de 97 %,
  • 7 000 entre personnes de même sexe.

Depuis le pic constaté en 2 000 avec 305 224 mariages, ce nombre baissait quasiment de manière continue mais il reste relativement stable depuis 2013.

Plus en détails, le nombre de mariages entre personnes de sexe différent continue de baisser (– 5 000).

Parmi les mariages entre personnes de même sexe, il y a autant de mariages de couples de femmes que de mariages de couples d’hommes. Pour arriver à cette quasi égalité, c’est la part des mariages de femmes qui n’a cessé de progresser depuis 2013, année où elle représentait alors que 42 % des mariages de couples de même sexe.

Des mariages de plus en plus tardifs

Depuis vingt ans, on constate que l’âge des mariés ne cesse de croitre. En 2017 pour les mariages de personnes de sexe différent, l’homme avait en moyenne 38,1 ans et la femme 35,6 ans.

Il y a 20 ans, en 1997, les âges étaient de 32,9 ans pour l’homme et 30,3 ans pour la femme.

Ils se mariaient donc 5 ans plus tôt.

Toutefois ce constat ne s’applique pas aux mariages de même sexe. Pour ces couples, le mariage s’est ouvert à eux courant 2013 et l’INSEE évoque un effet de rattrapage. Certains en ont profité "pour légaliser des unions qui auraient peut-être été contractualisées par un mariage plus tôt si cela avait été possible", peut-on lire dans l’étude.

Ainsi dans les faits, l’âge moyen était élevé dès la première année :

  • 49,8 ans pour les hommes,
  • 43 ans pour les femmes.

Et depuis, l’âge moyen diminue pour atteindre en 2017 :

  • 44 ans pour les hommes,
  • 39,1 pour les femmes.

Le nombre de PACS repart à la hausse

Pour les PACS -pactes civils de solidarité-, les statistiques remontent à 2016, année où 192 000 ont été conclus, soit 3 000 de plus qu’en 2015.

Parmi eux, 7 000 ont été conclus entre des personnes de même sexe. Ainsi pour les couples de même sexe on dénombre autant de Pacs que de mariages.

On constate une hausse régulière du nombre de Pacs depuis 2002. Toutefois l’année 2011 a été particulière en raison d’une réforme fiscale touchant aux modalités d’imposition de l’année où les couples se marient ou concluent un Pacs. Depuis cette date, ils n’ont plus la possibilité, comme c’était le cas auparavant de signer trois déclarations de revenus (une commune et deux individuelles).

Les couples pacsés sont plus nombreux parmi les 26-35 ans, plus diplômés, vivent plus souvent dans les grandes villes, et sont rarement issus de l’immigration. Les cadres et professions intermédiaires sont davantage enclins à se pacser.

Crédit photo : freemixer