A lire dans la même thématique

Des arnaques financières qui montent sur Instagram

Les réseaux sociaux sont parfois le théâtre d’arnaques qui font directement atteinte à votre porte-monnaie. Mieux vaut donc faire preuve de vigilance…

Créé en 2015, le label Greenfin récompense déjà plus de 80 fonds d’investissement. Sur quels critères est-il basé ? Comment investir dans des véhicules d’investissement labellisés ?

23 juillet 2022

La Rédaction

Né sous le nom « Transition énergétique et écologique pour le climat » (TEEC), le label Greenfin a vu le jour au moment de la COP21 avant d’être rebaptisé. Il connaît actuellement un fort développement et permet aux acteurs financiers, comme aux particuliers, d’investir dans des fonds qui prennent en compte la transition écologique et énergétique.

Label Greenfin : définition

D’où vient ce label ? Le label Greenfin a été créé en 2015 par le ministère de la Transition écologique. Les pouvoirs publics sont propriétaires du label, mais celui-ci est contrôlé par trois organismes : Novethic, EY France et Afnor certification. Il a vocation à garantir la « qualité verte » des fonds d'investissement.

Bon à savoir

Le label Greenfin fait partie des trois labels à connaître pour investir de façon responsable. Plus d’informations dans Le Mag.

Label Greenfin : des critères précis

Le label Greenfin est fondé sur un ensemble de paramètres tels que les critères ESG (environnementaux, sociaux et de gouvernance) ou encore des exigences en matière de transparence financière.

Afin d’orienter les projets d’investissement des fonds, le label Greenfin est également basé sur deux listes complémentaires :

  • D’une part, une liste d’activités éligibles. Il s’agit des activités qui entrent dans le champ de la transition énergétique et écologique. Un fonds labellisé Greenfin peut ainsi investir dans l’énergie, le bâtiment, la gestion des déchets et le contrôle de la pollution, l’industrie, les transports propres, les nouvelles technologies, l’agriculture et les forêts, ainsi que l’adaptation au changement climatique.
  • D’autre part, une liste d’exclusions. Il s’agit des activités qui vont à l’encontre de la lutte contre le réchauffement climatique ou qui sont controversées. De façon générale, on retrouve dans cette catégorie les activités liées aux énergies d’origine fossile et à la filière nucléaire. Il existe également des exclusions partielles, comme pour l’exploitation forestière non gérée de manière durable.

Comment investir dans des fonds labellisés Greenfin ?

De très nombreux types de fonds sont éligibles à ce label : fonds cotés, fonds alternatifs, fonds d’infrastructures, fonds obligataires, fonds de dette privée, SCPI/OPCI… La liste des supports disponibles varie en fonction des offres, du type de contrat (assurance-vie, PER…) mais également des compagnies d’assurance. Pour en savoir plus, vous pouvez vous rapprocher du distributeur de votre contrat d’épargne.

Aujourd’hui, 83 fonds sont d'ores et déjà labellisés, pour un total de 21 milliards d’euros. Le choix est vaste : à vous de vous composer votre portefeuille ! L'investissement dans les sociétés comporte un risque de perte (totale ou partielle) du capital investi.

Crédit photo : Getty Images