A lire dans la même thématique

Décryptage : le Bitcoin ou la cryptomonnaie qui fait débat

Qu'est-ce que c'est ? Comment ça fonctionne ? Quels sont ses enjeux ? BforBank répond à toutes vos questions.

Comme chaque année, Bloomberg a publié son classement des plus grosses fortunes du monde.

Ensemble, les 500 personnes les plus riches détiennent en 2016, 4,427 milliards de dollars. Ils ont accru leur fortune de 237 milliards de dollars cette année. Comment ? Principalement grâce à la hausse des marchés américains, du rebond des cours du pétrole et des métaux.

L’effet Wall Street pour les Américains

Selon l’agence Bloomberg, les 500 personnes les plus riches du monde ont augmenté leur fortune de 237 milliards en 2016, soit une hausse de 5,7% par rapport à fin 2015.

En premier lieu, la hausse des marchés boursiers américains explique cette hausse, notamment celle qui a suivi la victoire de Donald Trump à la Maison Blanche le 8 novembre 2016.

Dans le top ten, on dénombre 8 milliardaires américains et surtout, quatre des cinq milliardaires dont la fortune a le plus augmenté, sont américains.

Parmi les autres gagnants de l’année se trouvent les milliardaires de la mine et du pétrole, qui ont profité de la hausse des cours. C’est le cas des Américains Hamm (+8,4 milliards) et Hildebrand (+4,4 milliards), mais aussi de nombreux russes.

Bill Gates toujours en tête

Bille Gates (Microsoft) est toujours en tête du classement avec une fortune estimée à 91,5 milliards de dollars. Grâce notamment à la progression de 14% de l’action Microsoft, l’homme d’affaire à gagné 9,8 milliards de dollars en 2016.

Avec une fortune estimée à 74,1 milliards, Warren Buffet se classe deuxième du palmarès. Il prend la place du fondateur de Zara, l’Espagnol Amancio Ortega, qui arrive désormais en 3e position. Viennent ensuite le PDG d’Amazon Jeff Bezos (67,2 milliards) et et le fondateur de Facebook Mark Zuckerberg (51,2 milliards).

11 français au classement

Si parmi les milliardaires ayant enregistré les gains les plus importants en 2016, 4 sont Américains, le cinquième est français. Il s’agit de Bernard Arnault, le PDG de LVMH, qui en gagnant 7 milliards de dollars de plus cette année, se retrouve à la tête d’une fortune de 38,9 milliards de dollars.

En tout, on dénombre 11 milliardaires français dans le classement (dont 2 dans le Top 15). Parmi eux, la propriétaire de L’Oréal Liliane Bettencourt (35,8 milliards) qui conserve le titre de femme la plus riche du monde.

Certains comme les frères Wertheimer (Chanel), ont vu leur richesse diminuer (- 3 milliards) ou Serge Dassault (-711 millions). Ce dernier occupe toujours la troisième place nationale, devant François Pinault.

Plusieurs perdants dans les pays émergents

Parmi les milliardaires qui ont vu leur fortune diminuer, beaucoup viennent des pays émergents.

Le plus gros perdant est le Chinois Wang Jianlin, le président du groupe Wanda, qui a perdu 5,8 milliards de dollars (30,6 milliards de dollars), et tombe à la 21e place. Il laisse ainsi sa place de chinois le plus riche à Jack Ma (Alibaba), à la tête du géant du commerce en ligne.

A noter que le Mexicain Carlos Slim, recule à la 6e place, avec une perte de 3 milliards. Il avait déjà perdu 20 milliards en 2015.