A lire dans la même thématique

Des arnaques financières qui montent sur Instagram

Les réseaux sociaux sont parfois le théâtre d’arnaques qui font directement atteinte à votre porte-monnaie. Mieux vaut donc faire preuve de vigilance…

En 2022, c’est au tour du continent africain d’accueillir la COP et plus particulièrement l’Égypte. Dans quel contexte va avoir lieu ce sommet international ? Que faut-il en attendre ?

28 juin 2022

La Rédaction

Le contexte brûlant de la prochaine COP, c’est bien sûr la parution du dernier rapport du Groupe d’Experts intergouvernemental sur l’Évolution du Climat (Giec). Le Giec a rendu public, le 4 avril dernier, le troisième et tout dernier volet de son 6e rapport d’évaluation. L’occasion de revenir sur les grands enjeux de la COP27 qui se tiendra en Égypte en 2022.

Bon à savoir

La Conférence des Parties (COP) a été créée lors de l'adoption de la Convention Cadre des Nations unies sur les changements climatiques (CCNUCC) au sommet de la Terre à Rio de Janeiro, en 1992.

Un rapport du Giec en forme d’alerte

Le rapport du Giec propose plusieurs pistes d’action en vue d’atteindre l’objectif de limiter le réchauffement climatique à 1,5 degré tel que défini avec l'Accord de Paris en 2015 :

  • Produire une énergie moins carbonée
  • Réduire la demande énergétique dans quatre domaines : l'alimentation (régime alimentaire comportant moins de protéines animales), le logement (isolation des bâtiments), le travail (télétravail) et les transports (véhicules électriques, mobilités douces)
  • Lutter contre le gaspillage (notamment alimentaire)
  • Développer des villes plus compactes et piétonnes.

Où se passera la COP27 ?

La COP27 se déroulera quelques mois après la parution du rapport. L’évènement aura lieu en Égypte, dans la station balnéaire de Charm el-Cheikh, du 7 au 18 novembre 2022. Le sommet international fait suite à la COP26 de Glasgow.

Bon à savoir

Cet évènement ne doit pas être confondu avec la COP15 pour la biodiversité, qui doit permettre d’adopter une nouvelle feuille de route visant à mettre un terme à l’érosion de la biodiversité, d’ici à 2030. La 15e Conférence des parties de la convention internationale sur la diversité biologique (COP15) se réunit en Chine, à l’automne 2022.

COP27 : plusieurs enjeux de négociation

La conférence de Glasgow avait fait figure d’échec, les pays ne prenant pas suffisamment d’engagements. La COP27 devra donc permettre d’avancer sur deux points principaux :

  • Comment faire en sorte que les États membres renforcent leurs contributions nationales déterminées (NDC) à 2030, de façon à être alignés avec l’Accord de Paris ?
  • Comment apporter les 100 milliards de dollars par an pour aider à couvrir les coûts d'adaptation et de transition des pays en développement, conformément à l’Accord de Paris ?

L’aide aux pays en voie de développement fait l’objet de toutes les attentions. D’après un rapport du PNUE, « le monde continue de se diriger vers une augmentation des températures supérieures à 3°C au cours de ce siècle, bien au-delà des objectifs de l'Accord de Paris qui consistent à limiter le réchauffement climatique en-deçà de 2°C et à viser 1,5°C. » Il pourrait en résulter des phénomènes de migration important, mais aussi des difficultés d’accès à l’eau potable. De quoi provoquer une prise de conscience ?

Crédit photo : Getty Images