A lire dans la même thématique

Réforme 2019 des retraites : les premiers axes d’orientation

Les premiers arbitrages sur la réforme des retraites ont été présentés en octobre aux partenaires sociaux. Le projet de loi devrait être présenté mi 2019.

Qu'est-ce que c'est ? Comment ça fonctionne ? Quels sont ses enjeux ? BforBank répond à toutes vos questions.

19 janvier 2018

La Rédaction

Vous ne pouvez pas ne pas avoir entendu parler de cette cryptomonnaie, tant elle divise l'opinion publique. Certains voient dans cette monnaie virtuelle une véritable révolution des transactions, tandis que d'autres s'en méfient ouvertement. Décryptage.

Le bitcoin : qu'est-ce que c'est ?

Le bitcoin est une monnaie virtuelle, créée en 2009, qui n'existe que sur internet. Cette monnaie n'est ni contrôlée par l'état ni par les banques et ne peut être utilisée que pour des achats/ventes sur internet. En réalité, il existe plusieurs monnaies virtuelles mais le Bitcoin est la plus connue et la plus utilisée à ce jour.

Combien de personnes utilisent le Bitcoin ?

A l'échelle mondiale, il est très difficile d'estimer le nombre de personnes qui utilisent cette monnaie. Pour autant, une étude du Cambridge Center for Alternative Finance estime qu'il y a plus de 3 millions de personnes qui possèdent des comptes de monnaies virtuelles.

Le phénomène est tel que, d'après la Communauté de la cryptomonnaie, près de 5 millions de personnes utiliseront ces monnaies virtuelles d'ici à 2019.

Pourquoi le Bitcoin a-t-il été créé ?

Du fait de la crise économique, on descelle à cette époque une certaine méfiance vis-à-vis du système financier international. Cette monnaie est alors perçue comme une alternative aux devises traditionnelles (dollar, euro, yen…).

Peut-on réellement parler de monnaie ?

Si on s'en tient à la définition de base, le Bitcoin peut être apparenté à une monnaie car il permet de mesurer la valeur d'un bien ou d'un actif et il facilite les transactions commerciales. Toutefois, comme le précise La Banque de France, ce n'est pas une monnaie "ayant cours légal" puisque nul n'est légalement tenu d'accepter un paiement en Bitcoin. De plus, "le bitcoin n'est pas assorti d'une garantie légale de remboursement à tout moment et à la valeur nominale".

Pourquoi le Bitcoin fait débat ?

Les risques liés à cette monnaie sont très nombreux. Tout d'abord, c'est une monnaie très volatile avec des pics et des effondrements successifs. Chaque évolution économique a un impact sur sa valeur qui fluctue excessivement. La Banque de France a d'ailleurs publié une note spéciale mettant en garde contre son caractère "hautement spéculatif" au "risque financier certain" pour les personnes qui la détiennent. Il y a quelques semaines le cours du Bitcoin crevait le plafond (il a dépassé les 1 000 dollars en novembre dernier(1)). Depuis, son cours a été divisé par 7…

Par ailleurs, l'utilisation du Bitcoin est tout autant controversée. Il a ainsi été utilisé de nombreuses fois par des hackers pour demander des rançons. Il est aussi appelé la "monnaie du crime" puisqu'il est régulièrement utilisé pour le "commerce" de drogue et armes sur le "darkweb".

(1) : http://www.lefigaro.fr/secteur/high-tech/2014/02/25/32001-20140225ARTFIG00358-tout-ce-qu-il-faut-savoir-sur-le-bitcoin.php

Crédit photo :  PixelFit