A lire dans la même thématique

À quoi ressemblera la banque en ligne du futur ?

Chatbot, smartbanking, intelligence artificielle, la révolution technologique avance à marche forcée dans le secteur bancaire. Décryptage.

Pour vraiment faire des affaires pendant cette grande période de promotions, rien ne vaut la vigilance.

06 janvier 2018

La Rédaction

Méfiance, ce n’est pas parce que la façade d’un magasin affiche partout le mot "soldes" que toute la boutique est soldée ! Pour faire des affaires, mieux vaut jeter un coup d’œil avant aux étiquettes. Un commerçant est en effet en droit de ne solder qu’une partie de ses produits étant donné que, pour pouvoir être démarqués, ceux-ci doivent avoir été mis en vente depuis au moins un mois. La nouvelle collection – comme par hasard plus attirante – y échappe donc. Rares sont les enseignes qui pratiquent le même coefficient de réduction sur tous les articles. Là encore, il convient de bien regarder l’étiquette : le montant du rabais – ou le prix soldé – y est généralement indiqué plus ou moins clairement, à côté du prix de référence. Dès le milieu de la période de soldes, les étiquettes peuvent aussi cacher de bonnes surprises : - 20 % supplémentaires, 2e article à moitié prix, - 10 % à partir du 3e article… Voire des "prix ronds" ou des "prix cassés" vraiment bradés, sur des articles appartenant aux anciennes collections dont le commerçant profite pour  "se débarrasser", parfois à perte. Vous hésitiez ? C’est sans doute le moment de craquer !

Crédit photo : istock