A lire dans la même thématique

Frais bancaires à l'étranger : comment les réduire ?

Les vacances sont pour beaucoup synonymes de voyage à l'étranger. Quels frais sont prélevés ? Comment les limiter ?

On en entend parler en bien, en mal, mais rarement en clair : le prêt à la consommation

13 septembre 2016

La Rédaction

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Le prêt à la consommation a pourtant le vent en poupe, porté par des taux d’intérêt avantageux et des démarches facilitées… Zoom sur les meilleurs usages du crédit conso, en quelques mots !

Le prêt à la consommation en quelques mots

Difficile de faire plus simple : le crédit à la consommation permet d’emprunter une somme d’argent, moyennant intérêts. Par exemple ? Vous empruntez 10 000 euros, sur un an, à votre banque, avec un taux d’intérêt annuel de 1 % : vous paierez donc 1 % de 10 000 € en intérêts en plus du remboursement de la somme, soit 10 000 € + 100 €. Plus vous empruntez à court terme, plus le taux d’intérêt est bas et l’opération peu coûteuse.

Quant à sa définition, attention : le prêt à la consommation peut désigner un prêt affecté, destiné à financer un achat précis ; un prêt personnel, sans affectation particulière ; ou un crédit renouvelable, généralement attaché à une carte de crédit.

Qui emprunte avec un crédit conso ?

Il existe deux profils d’emprunteurs : ceux qui ne disposent pas de l’épargne suffisante pour éviter un prêt, et ceux qui préfèrent souscrire au prêt, plutôt que de piocher dans leur épargne.

Résultat ? La moyenne des revenus des emprunteurs s’approche du revenu médian des Français, soit 1 500 € nets environ, pour un célibataire ; 2 800 € nets environ, pour un couple sans enfants. Quant à la moyenne des prêts à la consommation demandés, elle est de 13 000 € sur 4 ans.

Le prêt à la consommation, dans quel but ?

D'après l'Observatoire des Crédits aux ménages 2016 de la FBF, le crédit conso est la méthode favorite des Français pour acheter leur voiture. Une demande de prêt à la consommation sur deux concerne ainsi l’achat d’un véhicule, voiture le plus souvent, mais également moto, bateau, camping-car… Vous le connaissiez sous le nom de prêt automobile ? Il s’agit pourtant bel et bien d’un crédit conso.

Sur la seconde place du podium, les dépenses imprévues ou passes financières délicates concernent une demande de crédit sur quatre. La somme empruntée permet alors de régler une facture en attente, ou simplement d’assurer le quotidien d’un ménage.

À la troisième place ? Une demande de prêt sur cinq a pour but de financer les travaux ou les équipements pour la maison : rénovations, réparations, agrandissements, etc. On résume ? Le crédit conso n’a qu’un but, vous dépanner, et à moindre frais !

Crédit photo : Bogdan Kosanovic

 

Article à caractère informatif et publicitaire.

Certains produits et services mentionnés dans cet article peuvent être commercialisés par BforBank : renseignez-vous sur leur disponibilité. La souscription à ces produits et services peut être soumise à conditions ou à la réglementation en vigueur, ainsi qu’à l’étude et à l’acceptation de votre dossier par le Prêteur. Accédez au détail de ces produits et services en cliquant sur les liens hypertexte prévus à cet effet dans la présente page Internet.