• Compte Bancaire
    Jusqu'à 130€ offerts

    Pour une 1ère ouverture d'un Compte Bancaire
    et d'un Livret jusqu'au 20 décembre 2016 :

       80€ offerts* pour votre Compte Bancaire
    + 50€ offerts* pour votre Livret d'épargne BforBank
       *Offres soumises à conditions

  • Livrets
    3% pendant 2 mois

    jusqu'à 75 000€*. Et 50€ offerts sur le Livret d'épargne BforBank
    en maintenant un encours min. de 20 000€ jusqu'au 31/03/2017
    Pour une 1ère ouverture d'un Livret jusqu'au 20 décembre 2016
    *Offres soumises à conditions

  • Assurance-vie
    100€ offerts*

    Pour une première adhésion au contrat BforBank Vie
    jusqu'au 16 janvier 2017 avec un versement initial minimum
    de 3 000€ dont 25% minimum investis en unités de compte
    non garantis en capital.
    *Offre soumises à conditions

  • Bourse
    1 000€ de courtage remboursés
    jusqu’au 31 janvier 2017

    pour une 1ère ouverture ou transfert d'un
    compte-titres, d'un PEA et/ou d'un
    PEA-PME jusqu'au 4 janvier 2017*
    *Offre soumise à conditions

  • OPCVM
    2 000 fonds
    Sans droits d'entrée

    Avec plus de 80 sociétés de gestion françaises
    et internationales référencées

  • Crédit conso
    Vos projets n'attendent pas !

    Exclusif : votre prêt personnel BforBank

    BforBank vous propose, avec son partenaire CréditLift,
    une solution de financement flexible qui s'adapte
    à vos envies, vos besoins et votre situation.

    Un crédit vous engage et doit être remboursé.
    Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

      En savoir plus

  • L'argent, on en parle

Assurance-vie : contrat en Euros

Un contrat d'assurance-vie en euros est un placement au sein duquel l'épargne est investie en emprunts d'Etats ou obligations. Le capital est garanti. Avantages et inconvénients.

Assurance-vie : les contrats en euros

Commençons par définir les termes clés. Les contrats d'assurance-vie dits "en euros" sont des contrats monosupports. A la différence des contrats multisupports, l'épargne du souscripteur dans un contrat d'assurance-vie en euros ne peut être placée que sur un unique fonds (ou support) investi majoritairement en obligations, emprunts d'Etats, bons du Trésor. La plupart des contrats en euros courants sont investis en obligations françaises.

Avantages des contrats en euros

Le principal avantage des contrats d'assurance-vie en euros est d'offrir une grande sécurité du placement, au moyen de plusieurs mécanismes. Il s'agit de :

La sécurité du placement

Les obligations, emprunts d'Etats et bons du Trésor sont en principe des produits financiers au rendement régulier et peu variable. L'épargne investie est ainsi à l'abri des aléas des marchés actions.

Un capital garanti par l'assureur

Dans le cadre d'un contrat d'assurance-vie en euros, l'épargne investie est intégrée à l'actif général de l'assureur, qui s'en porte garant. Le capital peut également être intégré à l'actif cantonné de l'assureur : l'épargne collectée est alors détenue et gérée distinctement des autres placements proposés par la compagnie.

L'effet cliquet

Les intérêts perçus dans un contrat d'assurance-vie en euros sont versés chaque année et définitivement acquis à l'épargnant, même si les années suivantes voient le rendement des placements diminuer.

Le taux minimum garanti

Certains contrats d'assurance-vie proposent un taux minimum garanti chaque année. Ce taux garanti est plafonné et réglementé par le Code des assurances. Il ne peut dépasser 85% de la moyenne des taux de rendement de leurs actifs calculée sur les deux dernières années.

Prenons un exemple, pour être plus explicite :

En année N, le taux de rendement d'un contrat est de 3 %. En année N+ 1, son taux est de 2,8 %. En année N+2, l'assureur qui distribue le contrat ne peut garantir un taux supérieur à 2,46 %, taux correspondant à 85% de [(3 + 2,8) ÷ 2].

Inconvénients des contrats en euros

Les contrats d'assurance-vie en euros présente cependant des inconvénients :

Rigidité du placement

Les contrats d'assurance-vie en euros sont des contrats monosupports. Aucun arbitrage de l'épargne vers des placements plus performants n'est possible au sein du contrat. C'est pourquoi, pour plus de liberté et de souplesse, il est souvent préférable de choisir un contrat multisupport qui pourra allier sécurité au moyen du fonds en euros et diversification au moyen des unités de compte.

Limite de l'effet cliquet

Les assureurs peuvent constituer des réserves, c'est-à-dire reporter le service des intérêts d'une année sur l'autre pour une distribution ultérieure. Ce mécanisme a pour effet de pénaliser le souscripteur désirant sortir du contrat d'assurance-vie avant la distribution des intérêts.

Un rendement peu attractif

La baisse tendancielle des taux directeurs des banques centrales affecte le rendement des obligations et autres placements de ce type. Dès lors, la détention d'un contrat monosupport en euros perd peu à peu son intérêt face au choix d'un contrat multisupport qui offre la liberté de sécuriser et de dynamiser son épargne dans un même contrat.

La moindre pertinence des contrats monosupports est telle que le législateur encourage le transfert d'épargne vers les contrats multisupports, au travers de l'amendement Fourgous. Ce dispositif permet de transférer son contrat d'assurance-vie sans perte de l'antériorité fiscale.

Un rappel de bon sens : pour bien choisir son contrat d'assurance-vie , il peut être utile de consulter un expert et aussi d'utiliser des outils en ligne, comme un comparateur de contrats d'assurance-vie.