• Compte Bancaire
    Jusqu'à 130€ offerts

    Pour une 1ère ouverture d'un Compte Bancaire
    et d'un Livret jusqu'au 20 décembre 2016 :

       80€ offerts* pour votre Compte Bancaire
    + 50€ offerts* pour votre Livret d'épargne BforBank
       *Offres soumises à conditions

  • Livrets
    3% pendant 2 mois

    jusqu'à 75 000€*. Et 50€ offerts sur le Livret d'épargne BforBank
    en maintenant un encours min. de 20 000€ jusqu'au 31/03/2017
    Pour une 1ère ouverture d'un Livret jusqu'au 20 décembre 2016
    *Offres soumises à conditions

  • Assurance-vie
    100€ offerts*

    Pour une première adhésion au contrat BforBank Vie
    jusqu'au 16 janvier 2017 avec un versement initial minimum
    de 3 000€ dont 25% minimum investis en unités de compte
    non garantis en capital.
    *Offre soumises à conditions

  • Bourse
    1 000€ de courtage remboursés
    jusqu’au 31 janvier 2017

    pour une 1ère ouverture ou transfert d'un
    compte-titres, d'un PEA et/ou d'un
    PEA-PME jusqu'au 4 janvier 2017*
    *Offre soumise à conditions

  • OPCVM
    2 000 fonds
    Sans droits d'entrée

    Avec plus de 80 sociétés de gestion françaises
    et internationales référencées

  • Crédit conso
    Vos projets n'attendent pas !

    Exclusif : votre prêt personnel BforBank

    BforBank vous propose, avec son partenaire CréditLift,
    une solution de financement flexible qui s'adapte
    à vos envies, vos besoins et votre situation.

    Un crédit vous engage et doit être remboursé.
    Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

      En savoir plus

  • L'argent, on en parle

Gérer son portefeuille : se connaître

Bien se connaître fait parti des règles fondamentales à garder à l’esprit lorsqu’on investit en bourse.

Gérer son portefeuille : se connaître

Investir avec succès est moins une question de compétences techniques que de connaissance des biais qui peuvent influencer notre comportement en tant qu’investisseur. Pour Benjamin Graham (auteur de L’investisseur intelligent), le premier ennemi de l’investisseur, c’est lui-même.

Comment peut-on être son propre ennemi lorsque l’on investit en Bourse ? Des travaux de psychologie ont montré qu’il était aisé d’être dominé par ses émotions lorsque l’on investit. Plusieurs « biais » cognitifs ont été mis en évidence, et font partie du corpus de la finance dite « comportementale ».

Connaître ces biais psychologiques peut s’avérer très utile pour éviter des pièges qui peuvent au final coûter cher en termes de performance ou d’opportunités manquées.

Parmi ces émotions, attention au comportement grégaire : les investisseurs se laissent facilement emporter ou influencer par la foule. Ils achètent volontiers un titre parce que son cours de Bourse monte et ils le vendent parce qu’il perd de sa valeur.

À trop écouter le marché, on peut parfois être amené à prendre les mauvaises décisions. Un investisseur aura sans doute plus à gagner à chercher à se faire sa propre opinion de la valeur d’un titre ou d’une classe d’actif avant d’évaluer s’il est pertinent d’y investir.

Découvrir aussi

Nos recommandations
Bien comprendre la notion de diversification fait parti des règles fondamentales à garder à l’esprit lorsqu’on investit en bourse.

Le 14 juin, le rendement du Bund allemand à dix ans est passé pour la première fois de son histoire en dessous de zéro ; puis l'emprunt suisse. Debrief

Respecter la marge de sûreté fait parti des règles fondamentales à garder à l’esprit lorsqu’on investit en bourse.
Bien comprendre la notion de risque fait partie des règles fondamentales à garder à l’esprit lorsqu’on investit en bourse.

Selon une étude d’Allianz Global Investors, les actions tirent leur épingle du jeu sur le très long terme.