• Compte Bancaire
    Jusqu'à 130€ offerts

    Pour une 1ère ouverture d'un Compte Bancaire
    et d'un Livret jusqu'au 20 décembre 2016 :

       80€ offerts* pour votre Compte Bancaire
    + 50€ offerts* pour votre Livret d'épargne BforBank
       *Offres soumises à conditions

  • Livrets
    3% pendant 2 mois

    jusqu'à 75 000€*. Et 50€ offerts sur le Livret d'épargne BforBank
    en maintenant un encours min. de 20 000€ jusqu'au 31/03/2017
    Pour une 1ère ouverture d'un Livret jusqu'au 20 décembre 2016
    *Offres soumises à conditions

  • Assurance-vie
    100€ offerts*

    Pour une première adhésion au contrat BforBank Vie
    jusqu'au 16 janvier 2017 avec un versement initial minimum
    de 3 000€ dont 25% minimum investis en unités de compte
    non garantis en capital.
    *Offre soumises à conditions

  • Bourse
    1 000€ de courtage remboursés
    jusqu’au 31 janvier 2017

    pour une 1ère ouverture ou transfert d'un
    compte-titres, d'un PEA et/ou d'un
    PEA-PME jusqu'au 4 janvier 2017*
    *Offre soumise à conditions

  • OPCVM
    2 000 fonds
    Sans droits d'entrée

    Avec plus de 80 sociétés de gestion françaises
    et internationales référencées

  • Crédit conso
    Vos projets n'attendent pas !

    Exclusif : votre prêt personnel BforBank

    BforBank vous propose, avec son partenaire CréditLift,
    une solution de financement flexible qui s'adapte
    à vos envies, vos besoins et votre situation.

    Un crédit vous engage et doit être remboursé.
    Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

      En savoir plus

  • L'argent, on en parle

Les différents types de gestion

En matière d'investissement boursier, il existe différents types de gestion, individuelle, collective, assistée, sous mandat, etc., qui répondent à un objectif d'investissement particulier.

Les différents types de gestion

Actions : tout savoir sur la gestion individuelle

Quelles sont les principes de fonctionnement de la gestion individuelle ?

L'investisseur définit seul sa stratégie d'investissement. Pour cela il doit se poser un certain nombre de questions préalables :

  • sur quels actifs investir, avec quel degré de risques ? (actions, warrants, tracker/ETF, etc.) ;
  • quel est son horizon d'investissement  ? (court, moyen ou long terme) ;
  • dans quelle zone géographique investir ? (Europe, Etats-Unis, Asie, pays émergents, etc.).

L'investisseur ouvre lui-même le compte-titres avec lequel il va piloter son portefeuille boursier. Plusieurs choix sont possibles :

  • soit via sa banque, qui peut proposer au travers de son site Internet une interface d'investissement boursier (suivi, passage des ordres, etc.) ;
  • soit au travers d'un courtier en ligne auprès duquel l'investisseur ouvre un compte et gère son portefeuille.

L'investisseur gère également seul ses placements. Cette autonomie nécessite de :

  • procéder à des arbitrages (vendre une valeur pour en acheter une autre).
  • suivre l'évolution de son portefeuille boursier ;
  • sélectionner les valeurs à acquérir ;
  • s'informer régulièrement via la presse et les sites Internet spécialisés ;

Quels sont les points forts de la gestion individuelle

En choisissant ce mode de gestion, l'investisseur peut :

  • investir sans contrainte de critères d'investissement et de montants de capital ;
  • avoir la satisfaction de réaliser seul des plus-values boursières ;
  • développer une grande culture dans le domaine économique et financier.

Actions : tout savoir sur la gestion collective

Plusieurs modes de gestion collective existent.

Au travers des Organismes de placement collectif en valeurs mobilières (OPCVM)

Investir dans un fonds, c'est souscrire à des parts représentatives d'un actif géré par un gestionnaire (banque, société de gestion, etc.).

La gestion est donc déléguée à un professionnel. L'investisseur se concentre alors uniquement sur l'adéquation entre sa stratégie d'investissement et l'offre diversifiée existante  :

Au travers d'un club d'investissement boursier

L'investisseur rejoint une association, où chaque membre entend s'initier ou se perfectionner à la gestion boursière. Les montants versés (5.500 euros par an au maximum) par chaque participant sont investis et gérés collectivement sur différents actifs (actions, obligations, etc.).

Quels sont les points forts de la gestion collective ?

En choisissant ce mode de gestion, l'investisseur peut :

  • bénéficier de l'expérience de professionnels ou du savoir-faire de passionnés ;
  • placer son épargne dans des placements très diversifiés et spécialisés ;
  • limiter les risques inhérents à une gestion individuelle ;
  • investir de faibles montants sur un placement diversifié ;
  • bénéficier de coûts de gestion plus faibles que ceux d'un portefeuille individuel.

La gestion assistée et la gestion déléguée

Les deux types de gestion ci-dessus sont préconisés pour l'investisseur qui souhaite être conseillé ou totalement déchargé de la gestion de son épargne auprès d'un professionnel.

Ces services de gestion, souvent proposés en gestion privée ou en gestion de fortune, sont accessibles à des portefeuilles dont le montant est généralement supérieur à 100.000 euros. Les frais de gestion sont dégressifs et sont fonction de la valeur du portefeuille ou des capitaux gérés.

La gestion assistée

On parle de gestion assistée lorsque l'investisseur gère de manière autonome son portefeuille en bénéficiant des conseils d'un professionnel, généralement son intermédiaire financier.

La gestion déléguée ou gestion sous mandat

L'investisseur mandate un gestionnaire (banque, société de gestion, etc.) pour gérer son épargne.
Un contrat est alors signé entre les parties. Il fixe notamment :

  • les objectifs de gestion (dynamique, équilibré, prudent) ;
  • la nature des actifs sur lesquels les investissements sont réalisés (actions, obligations, OPCVM, etc.) ;
  • la fréquence des informations de suivi à destination du mandant ;
  • les conditions de résiliation du mandat.

Le gestionnaire a une "obligation de moyen" puisqu'il doit tout mettre en œuvre pour respecter les objectifs du mandat de son client.

Intérêts de la gestion assistée et déléguée

En choisissant ces modes de gestion, l'investisseur peut bénéficier de l'aide d'un expert capable de s'adapter totalement aux objectifs de gestion de son client .